L’Enfance de nos Grand-Mères en 1932, Nombreux Modèles de Broderies Bucoliques GRATUITES

Bonjour à toutes et tous!
Ce nouvel épisode « Vintagerie » devrait vous plaire! Nous partons à l’époque de l’enfance de nos grand-mères, en 1932.
Et oui, elles avaient des revues dédiées, pour les fillettes. Vous allez me dire oui et alors? Elles ressemblaient aux revues de leur maman!
Pourquoi? Car on y trouvait, du blabla, de l’actualité, des histoires sur plusieurs numéros, de la pub. Elles étaient conditionnée dans leur futur rôle de femmes au foyer très tôt.
Mais heureusement, il y avait des loisirs créatifs!
Plus particulierement de la broderie bucolique, romantique, magnifique! Vous allez adorer!
Voici donc un peu plus d’une centaine de pages sur tous les thèmes. Ils viennent d’une recueil annuel de 1932 « Fillette ». Je crois que c’est le seul de ma collection, autant les « Lisette » j’en ai plusieurs.

N’hésitez pas à me dire si cela vous a plus. Car vu ma bibliothèque de livres et revues de tout âge, on peut varier de temps en temps les sujets!














































































































Ma préférée?




L’Enfance de nos Grand-Mères en 1932, Nombreux Modèles de Broderies Bucoliques GRATUITES

21 commentaires

  1. Bonjour, j’ai beaucoup aimé votre série de broderies à l’ancienne. Je vais garder votre article et peut-être m’en inspirer pour une prochaine broderie. Merci pour ce partage et belle journée à vous. Caroline

  2. Bonjour, et merci de nous présenter cet ouvrage. Je pense qu’ il serait bien que nos demoiselle découvre ces ouvrages car pour la plupart elle ne savent pas coudre un bouton alors réparer un vêtement…

    Si c’ est possible d’ en découvrir d’ autres je serais ravie merci

    Bonne journée

  3. Merci beaucoup pour les broderies, les histoires courtes et le roman ! 🥰
    Je vais voir comment réagit ma petite-fille à sa lecture !
    Ma fille m’a dit que les vieilles collections Jeunesse, qui sont actuellement rééditées, le sont en modifiant les textes (suppression du passé-simple par exemple).
    À suivre donc … par ce que là … il y en a pas mal. 😉

  4. Merci beaucoup, je ne connaissais pas du tout ce journal. Chez moi c’étaient les « semaine de Suzette » de la grand mère à déguster au fond du grenier 😉 Très jolies broderies ….. la marquise et ses servants me parlent bien. je suis ravie que Google m’ai proposé votre page, du coup me voilà abonnée.

  5. Merci pour ce bon moment passé. J’ai lu, quand j’étais très jeune, un magazine que ma mère avait gardé et qui s’appelait fillette jeune fille. Un vrai plaisir, merci à vous !!

  6. J’ai failli vendre dans un vide grenier toute ma collection verte et rose quand mon fils m’a arrêtée en me disant que j’avais une collection collector car non remaniée. En effet on a réécrit ces livres car c’était trop difficile pour les enfants actuels. Je suis atterrée par cette stupidité !!

    • Oui il faut les garder certes les nouveaux sont 3 fois plus faim mais les anciens ont des vraies texte avec des vrais mots on ne facilite pas la tâche aux enfants pour apprendre la lecture point en simplifiant le texte au maximum je ne suis pas sûr qu’il accroche comme nous on pouvait accrocher

  7. ah le magazine Fillette ! ma maman avait 7 ans en 1932, j’ai toute une pile de sa petite sœur (ma tante)
    il y avait de beaux textes, certes moralisateurs et consacrés à l’éducation canalisée des futures épouses-mères qu’elles étaient en devenir
    Je rejoins Angevine, nos filles/petites-filles d’aujourd’hui sont réfractaires à la couture et pire… elles arborent des jeans troués soit-disant que c’est à la mode ! Mais ma grand mère disait la même chose quand je portais des mini jupes en 1968 avec les cuissardes et le manteau « ramasse poussière »….
    Éternel recommencement…

    Encore merci pour ce voyage nostalgique que tu » nous offres à chaque fois que tu ouvres la porte « d’autrefois

    • Concernant les jeans troué j’en ai un ainsi qu’un short mais c’est tout un art de les trouer au bon endroit. Mes 4 enfants savent tenir une aiguille, 3 / 4 saventcoudre à la machine. La mode est et sera toujours un éternel recommencement merci beaucoup pour ton commentaire qui m’a bien fait plaisir et beaucoup touché

  8. bonjour,
    merci pour le sourire que j’ai à cette lecture…ca n’ a pas de prix et vos trouvailles partagées font du bien j’espère pour vous aussi.
    la cavalette..
    l’école universelle de 1907 à 2007 (wikipedia)ou elle disparait mais elle fut à l’origine du fameux CNED..entre autres!
    line Deberre encore dans les bibliothèques parait il(wikipedia)
    le poste à galene que l’on peut toujours construire avec tutos sur le web…
    l’irradiante pour »soumettre quelqu’un de prés ou de loin à votre volonté  » ben voyons…
    le jeu logogriffe pour les jours de pluie.
    et toujours ces corsets…hum…
    bonne semaine

  9. Bonjour, merci pour ce magnifique cadeau : association de broderies et images type Epinal ; je mets de coté votre article si Vous n’y voyez pas d’inconvénient. Bon WE.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.