« O’rana » Créatrice à la Une! Avec de SUPERBES Coupons Illustrés pour nos Coutures!

Bonjour à tous!

Récemment, j’ai demandé ce que vous aimeriez trouver sur mon blog.

Il m’a été proposé de présenter des créatrices, comme je l’ai fait avec Laucaly ici.

Je viens aujourd’hui vous parlez d’une super nana. Il s’agit de Sarah!

Vous la connaissez déjà, si vous me suivez depuis les débuts du blog. Je vous avais parlé d’elle c’est une créatrice de coupons illustrés ici.





Son concept a grandement évolué depuis le précédent article. Il y a maintenant une session d’impression et d’expédition par mois!  Des kits, des licences aussi ont été ajoutés à son site, visitez le et voyagez dans son univers ici.

J’ai donc décidé de la mettre à l’honneur, en l’interviewant pour mon blog.

 

 Qui est tu? (Nom, pseudos ce que tu veux)

Je m’appelle Sarah, mais aussi O’Rana, «Maaaammaaaaan !» pour mes 2 bestioles, «Chérie, je prends du pain à midi» pour mon homme…

 

Ton âge?

36 ans officiellement… et parfois 5 ans, parfois 90 ans dans ma tête, c’est variable !

 

— Tes diplômes ou ta formation ?

Après un cursus scientifique, j’ai bifurqué et fait une école de design global: je suis sortie diplômée en graphisme, architecture d’intérieur et design produit.
Et puis, hasard de la vie, j’ai aussi bossé dans le commerce de loisirs créatifs et beaux-arts.
Donc, voilà, c’est tout un programme !

 

Présente nous ta passion en quelques mots / Ton métier ? / Quelle satisfaction ou plaisir t’apporte O’Rana ? Cette passion/métier a changé quelque chose dans ta vie?

Mon métier est magique : je dessine et je partage mes dessins avec vous!
C’est aussi simple que ça, des émotions, de la couleur, de la douceur qui se matérialisent sur du papier et prennent ensuite le chemin de vos cœurs, et de vos maisons.Que ce soit sous forme de coffrets de naissance, ou de livres pour enfants, de tableaux, mais aussi de coupons à coudre, c’est toujours un bonheur de les voir adoptés.


O’Rana est mon troisième bébé, c’est la façon que j’ai trouvé de mêler passion et travail et c’est aussi ma façon de partager mes émotions et d’en faire naître chez les autres.
Ce qui est vraiment chouette, c’est de voir mes dessins prendre vie chez vous ou de lire le message d’une cliente me disant que mon dernier dessin l’a fait sourire ❤️



Comment tu vois tu dans un an, 5 ans, dix ans ?

Oula, je ne vois pas si loin généralement. Même 6 mois c’est beaucoup.
J’ai tendance à ne pas trop me projeter dans l’avenir.

À titre perso, j’y pense surtout par rapport à mes enfants et à l’âge qu’ils auront dans 5 ou 10 ans, ça me donne des repères (et des coups de blues aussi 😂)

Pour O’Rana, j’ai vécu ces 10 dernières années (et oui, en juin, cela fera 10 ans qu’O’Rana existe !!) en me demandant toujours si je pourrais continuer quelques mois de plus ou pas.
Au début, je l’ai créé sans penser à en faire mon métier, puis ça a évolué petit à petit, j’ai avisé au jour le jour.
Aujourd’hui je pense enfin à l’avenir, j’ai envie de construire quelque chose de pérenne.

 

Pourquoi des coupons illustré ? / La couture et la mode (entre autres) sur ton blog, tu y es arrivée comment? / Ton niveau en couture comment as tu appris?

Tout est parti du dessin et de l’envie de les voir sur différents supports.
J’ai toujours aimé le tissu et voir ma maman les coudre pour réaliser de jolis vêtements pour nous étant enfants ou plus tard passionnée de patchwork. Cela m’a donné envie de faire quelque chose moi aussi avec cette matière si intéressante!

Un jour, une amie m’a dit qu’il était possible de faire imprimer du tissu numériquement, durablement, et en petite quantité !
Moi qui pensais qu’il n’existait que la sérigraphie ou les transferts thermocollants, j’ai été enchantée de pouvoir tester toutes mes idées pour de vrai!
J’ai donc réalisé des cousettes à titre perso, des couvertures personnalisées pour la naissance de mes nièces, puis des petites trousses à bobos (très très utile !!) en mini série et autres accessoires originaux…
En fait, j’ai appris à coudre avec des tutus sur internet, et ensuite, beaucoup de système D et d’improvisation!

Et un jour, il y a 6 ans, une copinaute m’a demandé pourquoi je ne proposais pas mes tissus aux couturières, pour qu’elles puissent coudre elles-même mes dessins.
J’ai trouvé l’idée sympa, à l’époque nous n’étions qu’une toute petite poignée d’illustratrices à le faire. J’ai testé avec quelques coupons que j’avais d’avance, un soir sur Facebook : ils sont tous partis en 1/2 heure ! L’aventure était lancée !

Aujourd’hui, je trouve tellement magique de voir mes dessins cousus pour tant de projets, c’est un bonheur de les voir prendre vie grâce à ce support si facile à transformer, et à utiliser ! Les possibilités sont infinies…

 

Comment vois tu évoluer les coupons illustrés, et leur couture dans les années à venir? / Penses tu que ça va se démocratiser, voir se généraliser ?

Depuis 6 ans, j’ai pu voir l’évolution de l’engouement des fans de cousettes pour les coupons illustrés.
Il y a une une période de 2 ou 3 ans pendant laquelle c’était un peu la folie des coupons illustrés. À cette époque, beaucoup d’illustratrices ont commencé à proposer leurs dessins sur du tissu, à la demande de leurs fans très souvent.
Puis il y a eu un essoufflement, comme pour chaque «mode» en réalité. Certaines illustratrices ont arrêté de proposer leurs dessins sur tissu, car c’est une organisation lourde à mettre en place et à maintenir.
Aujourd’hui, je me rend compte que ce monde était très restreint, et qu’à part certaines «grandes», comme LaetiBricole, les autres n’étaient pas connues en dehors du groupe des premières fans de cousettes de coupons.





Pour ma part, c’est en ouvrant à de nouvelles fans de couture, en montrant à des personnes qui ne connaissaient pas ce monde là, que nous existions mais aussi en développant des projets originaux et en cherchant toujours à répondre aux attentes de mes clientes, que j’ai pu redonner de l’élan à mon activité.
C’est aussi en travaillant avec d’autres illustratrices sur des projets communs, comme les taies d’oreillers illustrées pour égayer les chambres des enfants hospitalisés au CHU d’Arras, que nous avons ouvert notre petit monde à tous.

Dans quelques jours va paraitre le livre de Margotte aux Pomme, chez Créapassions, dans lequel elle propose 24 modèles de cousettes avec les coupons illustrés. C’est le signe que les coupons illustrés ont encore de beaux jours devant eux, car par le biais de projets comme celui-ci, ils vont avoir un public encore plus large.

 

En proposant nos dessins sous forme de coupons à coudre, nous proposons une petite touche d’originalité aux fans de cousettes créatives : c’est une belle idée pour rendre leurs projets uniques et personnalisés.
De plus, les formats, dessins, thèmes, matières et prix sont très variés, donc cela peut intéresser et séduire tout le monde, quelque soit le projet, le budget ou l’envie.

 

Ton regard sur la grossophobie ? Trouve tu que le regard sur les rondes à changé, évolué ? Que dirais tu aux futures générations de rondes, pour leur faciliter la vie ?

Aïe… sujet sensible… je vais essayer de ne pas écrire un roman 😊

Dernièrement j’ai écouté une conférence TEDx qui titrait «Je vis dans une grosse dame», très intéressant comme approche.

La grossophobie, c’est quelque chose que je vis au quotidien, que ça vienne des autres ou de moi-même ! Et oui, je suis mon pire bourreau.
J’ai beaucoup évolué cette dernière année sur ce sujet, et je comprends surtout beaucoup mieux pourquoi je suis telle que je suis, malgré une alimentation raisonnable (et raisonnée) et une activité régulière.

Mais tu peux évoluer tant que tu veux, tu ne peux pas changer le regard extérieur, et celui des médecins est tellement acerbe parfois !
La société voit les « gros » comme étant des personnes feignantes, désespérées, avachies sur leur canapé toute la journée à s’empiffrer de cochonneries, et c’est tellement réducteur et démoralisant pour 90% des personnes en surpoids qu’on finit même par se demander si on ne devrait pas tout abandonner et rentrer dans cette image pour correspondre enfin aux croyances populaires…

Bref, pour te donner un exemple, la dernière fois que je suis allée chez mon médecin, c’était pour faire un bilan de santé pour avoir un certificat pour le sport. Il a juste pris mon poids, ma taille et a calculé l’IMC. POINT. C’est tout et là il m’a asséné une petite phrase assassine « Vous être en obésité morbide madame ». BAM! « Et ?? » « Je suis en bonne santé ou pas? on peut faire des analyses? une prise de sang? un bilan cardiaque? vérifier pour le diabète?… » J’ai du demander moi-même de faire des analyses pour en savoir plus et vérifier dans quel état était réellement mon corps qu’il venait de condamner et de juger en 2 données et 1 phrase, alors que je venais pour pouvoir faire du SPORT !
Tu viens motivée, tu ressors en miettes, démontée par une personne qui aurait du être là pour te guider ou t’accompagner. Voilà la réalité malheureusement.

 

Ce que je dirais aux rondes ?
Demandez-vous pourquoi vous êtes ronde, pour quelle raison profonde êtes vous en surpoids: qu’est-ce que ça vous permet de cacher, d’enfouir, de museler ou de protéger?
Est-ce que les risques sur votre santé ou les limitations que cela vous donne dans votre vie valent la protection que vos kilos semblent vous offrir?
S’il y a un chemin à parcourir, il est surtout profondément psychologique, plus que physique.
Si vous voulez maigrir oubliez les régimes, et les pilules miracle, ce n’est pas comme ça que ça marche.
Si vous êtes bien dans votre corps de ronde, alors profitez-en pleinement et partagez aux autres votre étincelle de vie.
Et surtout, entourez vous des bonnes personnes, de celles qui voient la belle personne que vous êtes, et qui vous aiment plus que vous vous aimez vous-même.
Et apprenez à vous aimer réellement. Votre corps vous aime, il sera comme vous avez besoin qu’il soit : mince, voluptueux, fin, lourd, musclé, … peu importe pour lui.

Désolée, finalement, j’ai écris un roman!





Que dirais tu à celle que tu était il y a 10 ans et a celle dans 10 ans?

A la Sarah d’il y a 10 ans, j’aurais très envie de lui dire plein de choses, que je ne peux pas dire ici, j’en ai déjà beaucoup dévoilé 🙂 Il y autant de choses que j’aurais aimé savoir il y a 10 ou même 20 ans, mais si je les avais sues, je n’aurais pas eu le même chemin de vie, et je ne serais pas là où j’en suis aujourd’hui. Même si je suis loin d’être parfaite, un peu abimée et un chouia dérangée, je suis celle que je devais être. Donc je serais muette.
Et à la Sarah qui existera dans 10 ans, je tenterais bien un « t’as vu j’te l’avais bien dit ! », ça marchera bien pour un truc ou 2 😂.

Tes liens et pseudos sur les réseaux sociaux?

Sur Facebook :
– La page O’Rana: ici
– Le groupe des Cousettes avec O’Rana: ici

Sur Instagram : O_rana_illustrations ici
Sur YouTube : ici

Pourquoi O’Rana ?

«Rana», c’est la «petite grenouille», c’est comme cela que m’appelait mon grand père quand j’étais petite. J’étais sa petite grenouille et j’avais même des bottes de pluie avec une tête de grenouille, alors c’est resté 😊. Lorsque j’ai cherché un nom pour ma petite entreprise, j’ai repensé à ça, j’ai juste ajouté le O devant, pour reprendre le début de mon nom de famille.

 

Qu’est ce qui t »inspire? époque style couleurs? films séries?

TOUT, absolument tout en fait ! C’est d’ailleurs pas toujours simple parce qu’il faut faire le tri 😂
Une phrase amusante de mon fils, un dessin animé, un paysage, un livre, …
J’aime beaucoup l’art et l’ambiance des années folles plus particulièrement.
Sinon, toutes les couleurs, quasiment tous les styles, car tout est intéressant en réalité: il y a toujours quelque chose qui fait écho à mon humeur du moment.

 

Petite fille tu voulais être?

Pilote d’hélicoptères et vétérinaire ! On est loooiiiiin de l’idée première là ! 🤭

 

 

Tu habite ou? est ce que cela t’a facilité la vie pour ta passion/métier ou non?

J’habite au nord de Pau, dans le sud-ouest de la France.
J’y suis arrivée un peu par hasard et restée pour un béarnais attaché à ses Pyrénées 😁.
Je pourrais faire mon travail où je veux, donc cela n’a aucun impact sur ma vie d’entrepreneur.




Qu’aimes tu dans le monde du blogging et la création de coupons illustré et qu’est ce que tu déteste le plus?

Alors ce que j’aime dans le monde du blogging c’est ce bel esprit de partage: c’est grâce aux blogueuses que j’ai pu apprendre à coudre par exemple, par ce travail que certaines ont fait sans rien attendre en retour juste pour partager leurs connaissances avec des néophytes comme moi. Ce que j’aime moins, c’est pour certains blogs (une minorité), la perversion du système qui les a entrainées vers la commercialisation à tout prix de leur audience, quitte à se vendre à des marques peu intéressantes pour gagner toujours plus de cadeaux et de retours.

Dans le monde de la création de coupons illustrés, ce qui est vraiment agréable, c’est de pouvoir travailler en bonne intelligence avec les autres illustratrices, sans se tirer dans les pattes, en s’entraidant et en s’encourageant les unes les autres, dans un bon esprit et une bonne entente générale.
Le point noir, c’est le manque d’information, de rigueur et de respect pour certaines personnes du travail de créateur et d’illustrateur : droits d’auteur, copie, inspirations, revente, … Pour ma part, j’ai aujourd’hui une clientèle de Bisounours, mais j’ai aussi connu des personnes sans scrupules, clientes et illustratrices, et cela m’a beaucoup attristée.

 

 

Combien de temps te prend un coupon?

Question compliquée 😊

Pour chaque nouveau coupon, il faut compter la création d’un dessin (entre 3h et 6h de travail), puis sa mise en forme pour adapter à chaque format et variation (environ 30 minutes – 1h).
Ensuite, il faut créer une fiche produit, faire des visuels, rédiger, mettre en ligne (30 minutes environ).
Pour chaque commande, il faut mettre en page les visuels pour impression (4h à 6h environ), puis couper le tissu une fois reçu (2h-3h), le trier et préparer les enveloppes de chacune (2h-3h)
Il faut ajouter le temps passé à la communication, publication, mails, … le temps consacré à résoudre les problèmes informatique, et le temps administratif !
Voilà, ça te donne une idée du boulot ☺️

 

Tes projets pour 2019 ?

Continuer le travail accompli ces derniers mois pour asseoir O’Rana sur de meilleures bases.
Développer toujours plus les coupons illustrés et les autres projets en cours.
Fêter dignement les 10 ans d’O’Rana !

… Et prendre enfin des vacances !!! 😂

 

Ton réseau social préféré ?

Je dirais Facebook, parce que je t’avoue que je ne connais pas bien les autres en fait 😁

Voilà, je la remercie chaleureusement, de s’être prêtée au jeu des questions/réponses.

Pensez à vous inscrire à la newsletter de Sarah, vous bénéficierez d’un cadeau de bienvenue bien sympathique!

TOUTES les illustrations de l’article sont des coupons que vous pouvez acheter sur son site.

POUR INFO

Je n’ai pas d’action chez elle, je ne suis pas payée pour dire du bien d’elle, je le fais car j’aime sincèrement son univers et j’aime ce qu’elle fait.



 

 

 

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.