Bonjour les créatives ! Vous connaissez la revue Diana Couture ? C’est le magazine que je décortique pour vous dans ma revue de presse du jour !

Il s’agit du numéro 122, mais je suis perdue, en effet le contenu est similaire à la revue Couture Actuelle.

Béné’s News :

Aïe Bobo ! Mais j’arrive à prendre le dessus sur la douleur ! Ou du moins, j’essaye de faire au mieux, j’ai des projets que j’aimerais mettre en place…

L’esprit occupé aide à ne pas sombrer du côté sombre !

Mon avis sur la couverture

Comme dans toutes les éditions de Couture Actuelle, nous avons 40 patrons tendance à coudre. Au passage, vous pouvez voir le prix de la revue qui est raisonnable selon moi.




 

J’ai toujours eu du mal avec le vert dans la mode, pourtant je trouve les résultats souvent originaux. J’ai d’ailleurs une blouse de la même couleur, vert printemps.

 

 

Quelques fois, on se rend compte que les vêtements les plus simples sont les plus beaux. La mode actuelle tend vers le minimalisme au grand regret de ma fille et le mien. L’essentiel est de se faire plaisir et se sentir bien dans ses vêtements.

 

 

Les températures actuelles nous amènent doucement vers le printemps. La verdure se trompe elle aussi, cette météo n’est pas de saison ! Mais je ne vous cache pas que cela à du bon, j’entends pour le chauffage, la facture baisse.

 

L’asymétrie, c’est joli, mais en abuser, ce n’est pas toujours une bonne idée. Comme pour cette jupe de couverture que je n’aime pas du tout.

 

 

Les modèles





















 

 

Le tableau des tailles






 

 

Mes coups de cœur

J’adore cette robe réalisée en similicuir, et pourquoi ne pas la réaliser en cuir ? Ses nombreuses découpes la rendent accessible. La taille est ajustée, avec un empiècement large. La jupe est évasée juste ce qu’il faut. Le buste est sans manches.

 

J’aime les manches gigots, de cette blouse, mais pas du tout « la bavette » de cou. Ces manches apportent de l’originalité !




 

J’aime beaucoup cet ensemble pour petite fille. Nous avons une jolie tunique à manches longues, avec un empiècement carré à l’encolure. Beaucoup de volume, à l’aide de fronces sur les manches et l’encolure. Rajoutez une petite cape, avec un parement d’ourlet et un rappel sous forme de noeud.

 

Dernier coup de cœur pour cette petite robe courte, elle possède un large volant donnant l’illusion d’un deux pièces, jupe et haut. Beaucoup d’ampleur.



Le diaporama































Les points positifs

Les points négatifs

Conclusion