Coudre une Robe

Bonjour, bonjour les créatives ! Êtes-vous de celles qui aiment coudre une robe ? Si oui, le dernier numéro de Couture Actuelle devrait vous plaire, car c’est un des gros titres de la revue. J’avoue que c’est la couverture qui m’a fait craquer, avec une jolie robe en photo.

Béné’s News :

Souvent, je vous dis, demain est un autre jour… Je pense que la grippe s’installe, je suis la seule à avoir résisté jusque-là…

Résister, c’est aussi le moral qui accuse une belle chute… Comme celle d’hier à cause de la neige, pas déblayée dans ma petite ville. Heureusement, plus de peur que de mal…

Ma fierté en a pris un coup, j’accuse aussi un rendez-vous médical qui m’a mis une « fissure » au cœur et à ma fierté…

Allez haut les cœurs, une soirée à ranger dans l’atelier mes petits boutons par couleurs me fera du bien.

Mon avis sur la couverture

Pour moi ce macaron est trompeur ou induit en erreur. On pourrait comprendre qu’il y a 120 patrons présents dans la revue. Oui, mais non, c’est une totalité de 120 patrons. Chaque modèle en grandes tailles étant présenté en trois tailles, les autres quatre.




 

Avec la neige de ces derniers jours, nous avons envie de matières qui nous tiennent chaud, comme la fausse fourrure ou le tweed. En même temps, c’est une nécessité.

 

J’adore lorsque l’on nous parle de grandes tailles en couverture, ici, nous imaginons des tenues complète ou des ensembles.

 

Les robes produisent du bonheur, je n’irai pas jusque-là, mais coudre une robe fait beaucoup de bien au moral. La pièce féminine par excellence, que l’on prend plaisir à accessoiriser.

 

Les modèles


























 

Mes coups de cœur






J’adore cette robe, couleur rouille en plus estampillée couture facile. Elle est simple et droite. Pour la fermer, pas de bouton, mais une ceinture. Les pans du devant sont croisés ce qui permet de mettre en valeur le col châle et de jouer sur la profondeur de l’encolure. Les manches sont longues et larges.

 






Pour cette seconde robe, le modèle est similaire avec celui du dessus, mais sans manches. Un pan du devant est asymétrique et se termine en pointe.

 

Ici pas de surprises, c’est une tenue en grandes tailles composée d’un gilet de tailleur. Il possède des découpes et des poches passepoilées. Le pantalon est, lui aussi, classique avec une braguette et des plis. Pas trop large, juste comme il faut.




 

Dernier coup de cœur pour cette superbe jupe inspirée des années 50. Un large empiècement avec deux pointes affine la silhouette. Les panneaux et les godets ajoutent de l’ampleur et du mouvement. C’est le modèle parfait pour jouer avec les couleurs ou les matières.

 

 

Le diaporama































 

Les points positifs

Grande variété des modèles, 40 patrons différents en plusieurs tailles, c’est énorme !

 

 

Les points négatifs

Je ne comprends toujours pas le choix des photos, pour certains modèles, nous avons 4 ou 5 photos et pour d’autre une seule seulement et à plat.

 

 

Conclusion

J’ai beaucoup aimé la diversité de ce numéro, cela donne envie de coudre une robe, pas vous ?