L’alliance Mode et Couture avec Burda Style n°265 (Revue de Presse)

 L’alliance Mode et Couture avec Burda Style n°265 (Revue de Presse)

Bonjour les créatives et les créatifs! Aujourd’hui c’est revue de presse du dernier Burda Style dont le gros titre est Éclats de couture, l’alliance mode et couture. Il s’agit du numéro 265.

C’est la première revue de presse de l’année! J’espère que vous allez bien et n’êtes pas trop impactés par l’actualité. On ne sait plus sur quel pied danser comme avec la météo toute chamboulée.

Béné’s News:

Aujourd’hui c’est relâche! Mon fils en crise douloureuse et ma fille malade, je ne sors pas! Je vais câliner!






Mon avis sur la couverture

L’alliance mode et couture, ça vous parle? Pour moi, c’est une chance que les couturières ont. Plus précisément, créer sa mode en la cousant soi même. C’est excellent pour le moral, et pour maitriser le rapport à son corps.

 

La collection en grandes tailles qui va du 44 au 52 et la ligne pour enfant qui elle va du 98 cm au 122 cm sont dédiés à une mode citadine. Avec de jolies pièces faciles à porter.

 

Les deux tutos en images de la revue sont pour un manteau en velours, ainsi qu’une robe.

 

Ce bloc titre nous en apprend plus sur le choix des tissus, et des imprimés de la rédaction. Les carreaux sont à l’honneur tout comme les tons de fruits rouges! Avec des modèles féminins, le mélange est plutôt sympathique.

 

Le modèles de créateur  est très intéressant avec une robe dont le volant semble en apesanteur. Il est réalisé en organza!




 

Les modèles


























 

Le tableau des tailles

 

Mes coups de cœur

Je n’ai pas du tout été tentée quand j’ai vu la robe en photo, alors que le jeu des découpes princesses ouvre le champ des possibilités. En effet, la robe trapèze est idéale pour jouer avec les différents imprimés de tissus. Pour affiner la silhouette mettez du foncé sur les côtés. N’ayez pas peur des imprimés et faites vous plaisir.




 

Une tunique boutonnée sur le devant avec le pan qui fait office de col. On peut jouer sur la profondeur de l’encolure. Les manches sont de longueur 3/4.

 

J’adore cette blouse, elle parait simple, mais une série de plis sur le côté ajoute du dynamisme surtout sur un imprimé graphique.

 

J’aime gilet sans manches. Il est évasé tout en souplesse et en arrondi. Avec des pans flottant sur le devant et l’ourlet plus long dans le dos, en font une pièce qui trouvera facilement sa place dans la garde-robe, mode et couture. A faire et refaire dans toutes les couleurs.

 

Blouse ou tunique, on peut noter l’originalité du modèle. Des découpes verticales sur le devant se terminent en écharpe à nouer autour du cou.

 

Voici le modèle de créateur, un top à bretelle avec un large volant qui semble flotter. Je trouve l’idée pas ordinaire.




 

 

Le diaporama

Les petits plus

Nous avons un joli mais surtout très pratique tapis pour machine à coudre, avec les panières assorties et la poubelle à fils.

Mini-tuto pour un cœur à suspendre ou marquer un cadeau.






Les explications pour coudre des volants réguliers, pas toujours facile. Mais tellement beaux quand ils sont réussis!

Le workshop de la robe.

Celui de la veste.

Les petits moins

Manque d’audace à mon goût selon moi pour une revue dont le gros titre est éclat de couture…

 

Conclusion

Quelques jolies pépites, je salue l’idée de la créatrice et sa robe au volant suspendu. Un manque d’audace. Mais il faut plaire au plus grand nombre.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :