Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Bonjour mes Vintage Lovers! Aujourd’hui c’est un plongeon au cœur de 1939 que je vous propose. Avec de nombreux numéros du « Petit Écho de La Mode » de 1939 et 1940.

Nous pénétrons dans l’intime de la Seconde Guerre Mondiale, avec de nombreux modèles à coudre, mais aussi à tricoter, tout comme à crocheter et tout un tas de recette de cuisine. L’intime avec le courrier des lectrices désemparées face à la guerre, et aux maris, frères, pères, fiancés partis sur le front… S’en est suivi, toute une logistique mise en place d’économies par exemple dans tous les domaines.
Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter




Vous lirez l’angoisse, mais aussi des conseils pour apaiser les esprits des femmes… On voit l’évolution, avec l’annonce de la guerre. Elles s’organisent car la vie continue. On découvre des notions de patriotisme et de fierté, d’encouragements aussi. De nombreuses publicités viennent égailler ces revues. Aujourd’hui elles font sourire, mais elles sont un reflet d’une époque que nos grands parents ont connu. Mes grands parents maternels nées en 1920 et 1914 ont connu l’éxode et le statut de réfugiés. Avec ma maman de cœur née de 4 février 1940… Elle eut la vie sauve grâce à des Allemands qui lui trouvèrent du Lait. Du côté paternel, mon grand père que je n’ai pas connu était employé des chemins de fer, et a perdu une jambe lors d’un bombardement des voies ferrées… Ce n’est pas si loin dans les mémoires familiales… Je suis née pas loin du chemin des Dames, et ma famille aussi…
Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter






Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter




































Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter






Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter




Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter











Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter




Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter



















































Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter




Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter




Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter

Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, CrocheterPlongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter



 

22 réflexions sur “Plongeon Au Cœur de 1939, Nombreux Modèles à Tricoter, Coudre, Crocheter”

  1. Bonjour,
    merci pour cet article absolument fascinant. Quel niveau par rapport aux revues actuelles !
    On replonge dans ce climat de l’époque avec la mode mais aussi la cuisine etc.
    Vous pourrez nous proposer d’autres numéros, c’est un régal

  2. madeleine Berdallou

    On pourrait méditer des heures sur la sociologie de ces pages , comme toujours je trouve très jolis les ouvrages de cette époque tricotés à grande patience … et que dire de la vôtre , Bénédicte , pour scanner à notre intention toutes ces pages! Merci ! Bonne semaine à tous

  3. Je ne tarirai pas d’éloge sur votre générosité à scanner toutes ces pages pour notre plus grand plaisir. Il est merveilleux de pouvoir sentir de l’intérieur (presque) le moral des françaises confrontées à la guerre, la solidarité quise met en place, la croissance soudaine de certaines femmes-enfant réalisant qu’il faut cesser de ne penser qu’à soi. C’est une merveilleuse leçon pour nous aujourd’hui. En outre, bien évidemment, les tricots (je ne suis pas crochet sauf pour la dentelle) qui sont ici expliqués et dont je vais m’inspirer notamment les socquettes en point ajouré. On ne parlait pas encore de rangs raccourcis à l’allemende, mais le point de dentelle et si joli, ça donne envie. Merci de fond du coeur et bonne santé à toute la famille dont je suis les tribulations depuis un temps certain, maintenant.

  4. Bonjour
    Merci pour ces beaux articles qui sont très agréables.
    Celui de ce jour a attiré mon attention, mais comment fait on  » une bride simple coulée  »
    D’avance merci.

  5. bonsoir,prendre le temps de lire cette revue fait prendre conscience d’une angoisse qui monte dans la population depuis les papiers à avoir sur soi aux pulls pour nos soldats etc même les tricots et autres n’arrivent pas à empêcher cette levée au creux de l’estomac pour notre génération qui sait ce qui est arrivé aprés.
    puisse le ciel ou autres nous préserver nous nos enfants et…
    merci

    1. On voit aussi la solidarité qui se met en place entre femmes, ces groupes qui cousent ou tricotent pour les soldats par exemple. Cet entraide on la trouvée au début du covid lorsque toutes les couturières cousaient des masques , des blouses et autres calots pour palier au manque… quand on voit les dégats sur les enfants je n’ose imaginer les enfants qui ont grandi pendant la guerre…

  6. Merci pour ce partage. Tous les articles consacrés à la guerre nous remettent un peu les idées en place. La période que nous vivons avec ce fichu covid est très éprouvante, mais quand on lit l’angoisse des gens en temps de guerre, ça aide à relativiser. Courage à tous et toutes et prenez soin de vous.

    1. Ho oui , ces articles nous font relativiser, aujourd’hui on a les infos en temps réelles, est ce un bien je ne ne sais pas. Nos grands mères les avaient avec un long temps de décalage… Merci à vous, prenez soin de vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :