Tenue Décente ou Indécente, Réflexion et Opinion, Logique ou pas?

Bonjour à toutes et tous! Vous êtes vous déjà posé la question si votre tenue était décente?

C’est le sujet de l’épisode de ce dimanche. On en a longuement débattu en famille, et entre amis.

Moi oui, tout le temps je me la pose. Car j’aime porter des grands décolletés, de la couleur mais aussi des trucs qui sortent de l’ordinaire, par exemple d’inspiration vintage.

Béné’s News:

Ce podcast me fait beaucoup de bien, car il élargit ma zone de confort. Et booste ma confiance en moi!






Revenons en au thème de l’épisode

Pour moi ça relève de la logique, mais aussi de la culture, tout comme l’éducation, et surtout la confiance en soi.

La question s’est posée, lorsque le jour de la rentrée en 4ème la prof de ma fille a indiqué qu’elle attendait des élèves une tenue décente pour les cours. Bon, il faisait super chaud ce jour-là. Certaines jeune filles sont plus à l’aise avec leur corps que d’autres. Donc les crop-tops étaient de sortie. La question se posait ces jeunes filles avaient elles une tenue décente?

En discutant sur mon groupe facebook la finalité est la mienne aussi. La tenue doit être adaptée au lieu, à l’événement ou l’on se rend et en accord avec nos principes, notre culture ou même notre religion. On ne va pas travailler dans une banque en tongs par exemple. Je ne vais pas à l’église en maillot de bain, ni dans un cimetière.
C’est tout d’abord selon moi de la logique. Mais il y a aussi une nécessité d’éduquer nos enfants, plus particulierement les garçons par rapport aux filles.

Mon mari me parle du Tableau de Delacroix,  et de Marianne qui a même était reproduite, dans certaines mairie, le sein à l’air….
La Liberté guidant le peuple
J’ai fait une erreur monumentale dans mon épisode en parlant d’une allocution du Président, Emmanuel Macron datant de 2021 et non de 1929, j’ai honte. Mais je suis humaine et pas infaillible. Voici l’article sur LCI qui en parle ici ou un autre article ici

Selon Jean Michel Blanquer, le vêtement ne doit pas être un facteur de stigmatisation ou de discrimination. Pour en savoir plus c’est ici.

Voilà je vous en dis plus dans l’épisode. Gardez cependant en mémoire qu’il faut juste faire preuve de bon sens, et se sentir bien dans ses vêtements.

Je vous souhaite une bonne écoute, et n’hésitez à venir en commentaire pour débattre.



 

 

 

8 réflexions sur “Tenue Décente ou Indécente, Réflexion et Opinion, Logique ou pas?”

  1. il ne faut pas confondre tenue décente et tenue appropriée. Tu parles de ne pas aller à la messe en maillot de bain, mais qui vient à la plage en smoking? le smoking serait il indécent? pourquoi le maillot de bain serait-il indécent là et pas ailleurs? C’est une question de tenue appropriée, pas de décence.

    J’ai un jour assisté à une petite altercation entre un patron et 2 employés: un employé féminin était en jupe, on lui voyait donc les jambes. L’autre employé masculin était en bermuda de la même couleur (et plus long) que la jupe de la femme. Le patron a reproché sa tenue à l’employé masculin « parce qu’on voyait ses jambes ». Questionné, il a avancé que « pour une femme c’était convenable de montrer ses jambes ». Quand je lui ai fait remarquer que cette distinction pouvait être sexiste, il a eu l’air très mal à l’aise en se réfugiant derrière le fait que « un bermuda et une jupe, c’est pas pareil, avec une jupe on peut montrer ses jambes ». Tu sais quoi? les 2 employés ont été échanger leur tenue, la femme est revenue avec le bermuda et l’homme avec la jupe qu’il a gardée jusqu’à la fin de son service. Etait-il indécent?

    La décence dans notre société impose qu’on se couvre les parties génitales et rien de plus.
    La tenue appropriée est celle qui convient à l’activité et au climat, sans distinction de sexe.
    S’il y a un uniforme, il ne peut y avoir d’uniforme « masculin/féminin ».

    Il peut y avoir des obligations de tenue pour des questions de sécurité (chaussures fermées, cheveux attachés, manches serrées, pas de bijoux), voire un uniforme pour qu’on reconnaisse qui fait partie de l’entreprise ou quel poste la personne occupe (sécurité, renseignement, entretien…) mais ça doit s’appliquer aux 2 sexes, sinon toute tenue obligatoire différente pour les femmes et pour les hommes est sexiste (et donc interdite).
    Je crois que ce sont les volleyeuses qui en ont ras le bol de devoir jouer en short riquiqui alors que les volleyeurs ont droit au bermuda. Idem pour les gymnastes féminins qui n’ont pas le droit de porter de collants! (pour que les mecs puissent se rincer l’oeil?)

    Si l’établissement scolaire ne veut pas imposer un uniforme, il peut en revanche imposer le port de la blouse identique pour tous. Y compris pour le personnel enseignant et administratif.

    PS: si tu lis ce texte en conseil d’administration dans ton établissement scolaire, attends-toi à ce que tout le monde soit d’accord avec toi jusqu’à la dernière phrase. Là, il y aura une levée de boucliers « ah mais non, je ne veux pas porter de blouse, moi! ». Et donc une autre discussion pourrait être lancée sur la différence de traitement « fais ce que je dis, pas ce que je fais ». Ca peut être amusant.
    PPS: dans le temps, les instituteurs avaient une blouse. L’abandon du port de la blouse par les enseignants a-t’il été le début du laisser-aller vestimentaire actuel dans les établissements scolaires?

    1. Oui ce sont celles qui font du beach volley, et il me semble avoir vu aux jeux olympiques des gymnastes, mettre une tenue qui couvrait aussi les jambes. Je suis tout a fait d’accord pour l’obligation de tenue , en sport c’est logique. Pas de bagues aussi dans certains métiers cheveux attachés tout ça relève de la sécurité. Tout comme je suis d’accord que la tenue, doit être approprié à l’activité au climat, mais elle est aussi choisie en fonction de sa culture et sa religion et même l’éducation. Je serai pour l’uniforme ou la blouse pour limiter les guéguerres de marques etc. Riches ou pauvre tous au même niveau. Mon mari est contre. La mode , et le monde on évolué, pour moi il y a un manque d’éducation et de respect. Je parle dans le milieu scolaire, ma fille en fait les frais actuellement et elle a assez de réparti pour calmer le jeu, mais est ce à elle d’enseigner au garçons qu’ils doivent la respecter… Je suis fière de mes fils, qui respectent le sexe opposé et ne jugent pas les gens à leur tenues. Merci pour cet échange fort intéressant.

  2. J’aime bien le commentaire précédent, j’adhère.
    J’ajoute que la tenue (pas exactement l’uniforme) est toujours de rigueur dans les DOM. Le règlement du collège de mes enfants était très précis: haut blanc épaules couvertes, bas pantalon/bermuda/jupe au choix en denim longueur genoux, chaussures talon tenu. On savait à quelle école/collège allaient les enfants à la couleur de leur tee-shirt.

    1. Personnellement mon côté coincé me fait préférer ce type de tenues, Maintenant il faut enseigner l’ouverture d’esprit à nos enfants, et à certains adultes, tout comme la tolérance, l’acceptation des différences.

  3. Merci pour cet envoi. J ai écouté avec intérêt votre intervention bien exposée et agréable à entendre pour la forme et frappee au coin du bon sens pour le fond. Je suis tout à fait d accord avec vous et avec l echange bermuda jupe plus haut et absolument et entièrement contre l uniforme. Je l ai vécu en cp ds 1 ecole privée et peut vs assurer qu il n empeche pas les différenciations : elles ne st pas que physiques et se détesteront tjrs ds le langage, les manières, les façons de penser. C est l education, l ouverture d esprit qu il faut revoir, pas l apparence de l uniforme. En ce qui me concerne, depuis je ne mets plus d ensembles, bien jolis pourtant mais qui me rappelle trop l uniforme. Concernant la décence, je fustigerai volontiers la mode d une part qui couvre trop (19e siecle) ou déshabille trop (20 et 21e siecle) et en font une norme en dépit du bon sens (sante/saison, bien-être du corps. Je vs rejoins) et la rigidité de diverses religions qui impose des normes et des vues éloignées du simple bon sens et coercitives en termes de liberté. Le tout venant imposer à tous des modèles qui ne devraient pas avoir tout l aura qu ils véhiculent.
    Parenthèse (longue, désolée) terminée,
    bravo pour votre intervention et pour vos idées. Continuez, continuez pour votre plaisir, pour vous prouver votre réelle valeur, pour véhiculer votre merveilleux bon sens et votre ouverture d esprit qui manquent tant à notre société actuelle et pour propager le goût et l amour de ce qui se fait avec les mains, du travail, de l amour, de l ingeniosite , de l independance et de l originalité qu ils demandent et qu ils produisent. C est qd les mains s allient a l esprit, et vice-versa, que nous ne sentons entiers.
    Bravo, continuez

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire , il faut reconnaitre que de 1900 à 2000 on est passer par l’avènement du corset au sans soutif, tout comme les longueurs. Aujourd’hui on est libre de créer sa mode. En tant que maman j’ai juste envie de protéger mes enfants, et l’uniforme ou une blouse ne me déplairais pas, à mon chéri si.
      Tout est question d’éducation finalement, d’ouverture d’esprit, et du bon sens. Merci beaucoup

  4. Bonjour Béné, je viens d’écouter ton podcast – pour moi il manque un truc important – c’est le comportement et les associations vestimentaires – tu peux être en mini avec collant opaque et ballerines ou bottines tu ne feras allumeuse mais jupe mini + grand décolleté et/ou transparence du top et très hauts talons là franchement c’est limite – mais si tu as jupe courte et que tu ne vas pas t’assoir sur tous les genoux des gars , et pas de réparties a double sens…. il n’y a pas de souci – il ne faut pas oublier le comportement dans la tenue décente il n’y a pas que le ve^tement en jeu – continue tes discussions cela permet d’échanger les idées –

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :