Un AVC et nos vies mises entre des Parenthèses.

Le titre parle de lui même mon absence est dû à mon mari.
Il a fait Dimanche 15 novembre au soir un avc.
Paroles décousues, impossibilité de se rappeler une date, mélange de mots.
Dans sa tête il nous a donné l’impression d’être parti à l’époque avant le décès de son père… Dur à entendre, mais ne surtout pas le contrarier, le faire parler et râler jusqu’à sa prise en charge.

Je ne travaille pas dans le domaine médical, mais j’en ai reconnu les signes.

Mon homme étant têtu a refusé que j’appelle les pompiers ou le Samu, j’ai dû négocier pour aller voir le médecin de garde. Celui ci nous a envoyé aux urgences.

Covid oblige, je n’ai vu que l’infirmier régulateur, avec qui mon mari avait travaillé 6 ans auparavant.
Pour ceux qui l’ignoraient mon mari est Aide Médico Psychologique, dans une Maison d’accueil spécialisée pour personnes handicapés.
Donc il connait le milieu médical et ses restrictions de budget, d’humains et tout ce que ça entraine.

Dans le service il fait un deuxième AVC et une crise d’épilepsie, son corps se protège et le met dans le coma… C’est la dernière fois ou il m’a regardé dans les yeux…
J’y ai lu toute la détresse du monde, j’espère qu’en retour il a pu lire dans les miens tout mon amour à ce moment là…
Vite sa chambre est remplie par une douzaine de personne un transfert en réanimation neurologique…

Mon mari est dans le coma, je crois que c’est un mauvais rêve, qu’avait on fait pour mériter ça?

Forcément, je me dis que les personnes qui cherchent à nous nuire on réussit… Je reste persuadée, que tout ce stress accumulé depuis des mois, voire des années à cause de mauvaises personnes ont eu raison de ses forces…

Je guette chacun des signes, ses constantes qui bougent continuellement.

Vous allez me dire pourquoi cet article?
Pour vider mon sac, pour m’aider à me sentir mieux, à cesser de me demander ce que je n’ai pas vu, pour qu’il soit dans cet état.

J’ai eu un gros coup de mou, physiquement et moralement cette semaine, j’ai craqué, en pleurant toutes les larmes de mon corps pendant que les enfants étaient à l’école.

Surtout, j’ai découvert une chaîne immense de personnes, des amis virtuels ou réels qui m’accompagnent et soutiennent mes petits et moi même…

Ils sont ma bulle, je tiens debout grâce à mes petits. Chacun d’eux ressent les choses et les exprime à sa manière. Il sont très entourés.

Les parrains marraines ont répondu présents et cocoonent les enfants et leur maman.

Des supers nanas me font livrer des courses mardi après midi…

Je suis rarement seule pour aller voir mon chéri, autant l’aller est facile, j’ai hâte de le voir, je vole des minutes pour lui tenir la main plus longtemps. Aujourd’hui il a entendu un message de son petit gars de 10 ans, ses constantes se sont affolées

J’ai de la chance d’avoir des personnes sincères autour de moi, et même loin de moi.

On m’a rappelé aussi que je devais prendre soin de moi… Je n’avais rien mangé de la semaine, à cause d’une boule de stress dans mon estomac…

Certains se diront que j’ai de quoi vivre sur mes réserves, en fait j’ai l’impression que mon corps s’est mis en pause, ainsi que mes douleurs pour pouvoir gérer et accepter ce qu’il se passe.

Je suis plus optimiste aujourd’hui car le médecin, nous a dit hier matin que lui l’était.

Mon homme est un battant, il va sortir de ce coma et se battre pour revenir à la vie. Nous savourerons encore plus chaque instant.

Merci Céline, Merci Natercia, Merci Aurélie, Nath, Fanou, Manu, Ingrid, Jean Charles, Régis, Fanny, Claire, Maria, Marie Christine, Sandrine, Héloise, Nadine, Yann, Carole….

Vous êtes si nombreux que j’oublie du monde, tout vos messages de soutien, vos prières, m’ont aidé mais surtout ont aidé mon mari.

J’ai penser cette semaine, lorsqu’il se battait pour sa vie à fermer ce blog, et abandonner tout mes projets. J’ai fait mon choix, il reste ouvert, je l’alimenterai sans doute différemment. Mais mon chéri n’accepterai pas que je le ferme …

Tout ça pour vous dire qu’un claquement de doigts suffit à faire basculer votre vie, mais une étincelle de vie vous aide à garder espoir.

 

124 commentaires

  1. Bonjour Bénédicte, je vous souhaite beaucoup de courage et un bon rétablissement à votre mari. Je suis confrontée à ce que vous vivez actuellement, pas avec un humain, mais avec ma petite chatte, qui en est à son 4eme AVC depuis le 19 avril, certains diront que ce n’est pas la même chose, mais si, c’est la même douleur, car elle est mon seul lien et je l’aime plus que tout. Je suis de tout coeur avec vous et vos enfants et j’espère que bientôt vous nous donnerez de bonnes nouvelles.
    Je vous embrasse affectueusement.

  2. Bénédicte,je me disais Bénédicte ne poste rien ,c’est étrange, je regarde et j’apprends que votre mari a fait un AVC,je vous souhaite une grand courage pour affronter la maladie, vous en avez (cela se lit au travers de vos posts)mes pensées vont vers vous et vos enfants, courage

  3. Je vous souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve. Il va falloir vous battre pour vous deux mais aussi pour vos enfants. Les journées,les semaines vont être longues,avec des hauts ,des moments de désespoir,même si vous pleurez en dedans,il faudra sourire et être positive avec votre mari et vos enfants. Prenez soin de vous:votre cocon à besoin de vous.💙💙😘😘

  4. Bonjour Benedicte,
    Je suis sincèrement désolée et je compatis à votre souffrance et à celle de votre mari.
    J’espère qu’il va aller mieux et qu’il va se rétablir.
    Le médecin est positif ? Tant mieux !
    Faites lui confiance…
    Dans ce monde égoïste et brutal, la souffrance,le stress et la fatigue autant morale que physique ont la part belle et nuisent à la santé.
    L’AVC est le trop plein de tout ce mal de vivre.
    Je vous embrasse amicalement.
    A vous aussi, merci pour votre présence et votre jeunesse.
    Prenez soin de vous et des vôtres comme vous le faites si bien
    Bien à vous.
    Annie.

  5. Bonjour,

    Hélas, dans notre famille, nous connaissons trop bien ce qu’ est un AVC. C’ est une période difficile à vivre aussi bien pour la personne malade mais aussi pour sa famille. Je croyais que c’ était le minus ( covid) qui était arrivé chez vous. Je vous souhaite bon courage ainsi qu’ à votre famille. Juste un conseil (vous en faites ce que vous vous voulez) quand cela est possible prenez quelques minutes pour vous reposez, pour reprendre quelques forces.

    Je vous souhaite bon courage

    A bientôt

  6. Chère Bénédicte, ce blog m’a permis de découvrir une merveilleuse personne (vous!) et il transparait toujours beaucoup d’amour à travers vos partages. A notre tour de vous assurer que nous vous entourons de nos pensées positives (pour les mécréants dont je suis) et de nos prières (pour les croyants). Amitiés virtuelles mais bien réelles.

  7. Bénédicte, on ne se connait qu’au travers de notre passion commune et de nos blogs qui ne sont que des petites fenêtres de ce que nous sommes vraiment. Ton message me touche énormément. J’ai aussi traversé des hauts et des bas avec la santé de mon mari. J’ai également eu ma dose alors que nos enfants étaient tout petit. Alors, je comprends. Je comprends les larmes, la détresse, l’attente, l’incertitude, l’angoisse. Je lis dans tes mots l’amour, l’espoir, le soutien, la tendresse. En ces temps perturbés ce sont eux les plus importants. Prends soin de toi et des tiens. Je t’envoie des câlins, des bisous, de la tendresse

  8. bonjour Bénédicte
    une bien triste nouvelle,en ces temps déjà très difficiles et compliqués,gardez espoir au plus profond de vous même,soyez forte,pour vous,pour vos enfants,gardez espoir,croyez en vous ;
    de tout coeur avec vous,prenez soin de vous surtout,vos enfants ont besoin de vous,
    j’espère que votre mari va aller mieux,si le médecin est positif,c’est bon signe
    la vie est devenue très difficile,toute cette tension,ce stress………………………. Mais il faut que vous retrouviez la force en vous, pour vous même et votre petite famille,ils ont tellement besoin de vous,
    courage
    et gardez espoir;
    Affectueusement.

  9. Bonjour Bene, nous nous connaissons pas j apprécie beaucoup tout ce que tu fais sur ton forum, je ne peux pas faire amples choses, mais partager ta peine, soutenir ton moral,ta force, ainsi que ta famille, je t envoie toutes mes pensées positives pour que ta vie reprenne son bonheur……de tout coeur avec toi, amitiés Raymonde

  10. fidèle de votre blog
    tout mon soutien pour cette épreuve
    vous êtes forte
    vous allez vous en sortir …
    bon rétablissement à votre mari.
    surtout prenez soin de vous,
    bises

  11. Bonjour Madame, je viens de vous faire un petit mot ce matin car je m’étonnais de votre silence. Je viens d’avoir la réponse et j’en suis vraiment désolée. Sachez que mes pensées positives vous accompagnent.
    Gardez courage et confiance..
    Je suis certaine « à très bientôt »

  12. Bénédicte, nous ne nous connaissons pas mais j’ai appris au fil des jours à vous connaître et à voir la très belle personne que vous êtes. Je suis très touchée et émue par ce que vous nous apprenez et cette épreuve que votre famille vit actuellement. Je suis de tout cœur avec vous, je vous envoie toute l’énergie pour que vous puissiez soutenir votre époux dans son combat. Je prie pour sa guérison, pour vous et tous vos proches. Je vous serre virtuellement dans mes bras… Amicalement. Myriam

  13. Bonjour Bénédicte , je comprends par quoi vous passez en ce moment , mon père a fait un AVC il y a un an et demi et n’a pas non plus voulu des urgences , il a mis 3 semaines à récupérer , puis la pose d’une pile pour aider son coeur à battre correctement il va mieux mais il a 86 ans , pas comme votre mari qui est jeune et donc un battant ! le coma est une façon pour le corps de se protéger , comme un long sommeil dont il ne va pas tarder à sortir , soyez sure qu’ici tout le monde vous soutient, gardez le moral il va en avoir besoin , prenez soin de vous et vos enfants , mes prières vous accompagnent et soyez sure de le retrouver très vite et en bonne santé .Courage , je vous embrasse très fort

  14. Je souhaite de tout coeur que votre mari se rétablisse et si possible sans séquelle. Vous êtes visiblement bien entourée et c’est très important. Vous pouvez aller le voir c’est bien car ici en Italie les visites à l’hôpital sont interdites Covid oblige. mettez le blog en pause sans le fermer, les gens comprendront bien et si ce n’est pas le cas tant pis pour eux, l’important est ailleurs. Je vous souhaite beaucoup de courage, vous semblez forte et combattante, bises virtuelles !

  15. Toutes mes pensées t’accompagnent toi et ta famille dans cette dure épreuve … Je connais aussi, c’est mon père qui a fait un AVC il y a quelques années, ce qui a bouleversé la vie de toute la famille. Tant mieux si votre médecin est confiant. Je t’envoie plein de bonnes ondes pour le futur …

  16. Je te souhaite beaucoup de courage pour affronter ces jours atroces. Mais pour ton mari et tes enfants, il faut que tu sois forte! Essaies de prendre quand même un peu de temps pour décompresser et te ressourcer. Prends bien soin de toi et de ta famille. Je t’embrasse.

  17. De tout coeur avec vous, Béné … un grand courage à vous dans ces épreuves. La vie nous réserve des surprises bien tristes. Prenez soin de vous et de vos enfants, votre époux est entre de bonnes mains, et il aura encore plus besoin de vous quand il sortira de l’hôpital. Je me permets de vous embrasser pour vous donner encore plus de courage à combattre la fatalité.

  18. je pense a vous, a tes petits, a toi si généreuse deton temps pour nous éblouir et nous faire découvrir ta passion…on est la ..loin..mais si prés …on vous envoie de bonnes ondes positives, je vous souhaite e retrouver le calme et la quiétude de votre foyer…gros calins Bénédicte

  19. Tout cet amour débordant de votre message constitue à lui seul une force aussi grande que rare. Bien des pensées pour vous tous , tenez bon! Je vous embrasse Dominique.

  20. Courage et confiance Bénédicte !
    Peu importe la vie virtuelle, elle peut attendre.
    Toutes mes pensées et prières vous accompagnent.
    💕💕💕

  21. Je vous souhaite beaucoup de courage et un bon rétablissement à votre mari. Toutes mes pensées et ondes positives pour vous tous et spécialement à vos petits loulous

  22. Je vous souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve. Vous allez devoir être forte pour vos enfants et votre mari mais essayer de vous préserver un minimum …. Bon courage

  23. Consulter votre site fait partie de mes plaisirs quotidiens. Quand notre monde se fracture soudainement, il en faut du courage et de l’amour pour tenir ensemble tous les morceaux. Plein de courage à vous, de la force et de la tendresse.

  24. bonjour

    Juste pour vous dire que ma fille agée de 37 ans a elle aussi fait un avc il y a deux ans durant leur vacances d’été dans le midi. aujourd’hui elle a tout récupéré (langage marche) il y a eu un gros travail psy car ce n’est pas facile a gérer quand on est une maman avec un petit bout de 4 ans.. toujours la crainte que ça recommence!
    ma fille est ergothérapeute.. et connait bien le problème avec ses patients!
    soyez forte! mais je sais que vous l’etes.. Vous n’avez absolument pas besoin de culpabiliser… les questions qu’es ce que j’ai fait?? pas fait???resterons sans réponses!! vous n’y etes pour RIEN…
    Je vous souhaite plein de courage pour les mois avenirs et j’espere que ce sera comme chez nous…qu’un mauvais souvenir d’ici quelques mois! COURAGE

  25. Bonjour Bénédicte,
    je vous envoie mes pensées réconfortantes pour supporter ces jours de peines et d’angoisse. Mais le corps et l’esprit sont capables de grandes choses. Votre mari se bat et votre soutien lui est précieux, c’est sûr.
    Bon courage à vous !

  26. Bonjour Bénédicte, je vous suis depuis longtemps maintenant et en plus du reste j’apprécie la femme. Les épreuves, on ne les choisit pas et celle-ci est importante pour votre mari, pour vous et votre entourage; vous êtes forte mais n’en abuser pas et prenez soin de vous et laissez vous chouchouter par ceux qui le peuvent. Je pense fort à vous et vous envoie plein de câlins réconfortants et toute mon amitié.Bon courage à vous et votre mari pour se relever. Vous méritez le bonheur, vous êtes une « belle personne ». Bisous

  27. Bonjour Bénédicte,
    Depuis longtemps maintenant, je te suis également sur ton blog et ton groupe. Je comprends à quel point on peut se sentir au désarroi et démunie lorsque son conjoint se retrouve hospitalisé. De tout coeur j’espère que cela ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Je t’envoie une cargaison de bonnes ondes positives. En attendant, je te souhaite de trouver du réconfort dans tout le soutien et la bienveillance que tu reçois.
    Prends bien soin de toi, c’est indispensable pour pouvoir soutenir ta famille.
    Amicalement

  28. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir et il faut y croire de toutes tes forces surtout si le medecin est optimiste. Peu de familles échappent à la maladie mais il faut rester positive car ton mari aura besoin de toi à son retour. Tu as la chance d’avoir de la famille et des amis qui t’entourent, ainsi que l’amour de tes enfants. Sois forte et ton mari sera très fier de toi. Je t’embrasse

  29. Bonjour, comme beaucoup de lectrices de votre blog, je ne vous connais qu’à travers celui-ci. Je viens vous souhaiter bon courage, à vous et à vos enfants, devant cette épreuve.
    En espérant qu’il n’y aura pas trop de séquelles pour votre mari.
    Cordialement
    Eliloupalb

  30. Vous avez bien fait d’écrire ce mot. Vous avez besoin d’en parler pour vous libérer et trouver ainsi de la force pour votre mari. il a besoin de vous et vos enfants aussi. Mangez pour garder cette force. Je fais du Reiki et vais en faire pour vous et votre homme. Bon courage et à très bientôt avec de bonnes nouvelles.
    Micheline 🙂

  31. Je souhaite à votre mari qu’il revienne auprès de vous avec la meilleure santé qu’il soit.

    Je vous envoie tout mon soutien

  32. Bon courage ,je vous lis souvent sans mettre de message, mais je me retrouve un peu dans votre message sauf que mon mari à Alzheimer ,je vous souhaite que la santé de votre mari se remette trés vite ,pour retrouver votre vie d’avant Amitié

  33. Il faut beaucoup de courage et de force intérieure pour affronter de tels évènements, et il faut s’exprimer donc oui tu as bien fait d’écrire, et même si nos amitiés ne sont que virtuelles, elles sont existent pour écouter et soutenir .

  34. Bonjour Béné ,

    Bon rétablissement à ton mari . Grand courage à tes enfants et à toi mais ta détermination et ton esprit combatif et positif vous sera à tous d’ une grande aide pour surmonter cette épreuve Tu es bien entourée , c’est parfait mais surtout pense ( un peu ) à toi .

    Amitiés.

    Isabelle

  35. Bonjour Bénédicte. Ecrire, pour lâcher un peu prise, pour dire sa colère, son incompréhension, sa peur, son espoir, son amour, c’est bien. ça aide à avancer, à lâcher, à se sentir un peu plus fort. Bravo d’avoir osé l’avoir fait. En ce moment terrible, je vous envoie toutes mes pensées positives de courage et de soutien.

  36. Je vous envoie une multitude de pensées positives et affectueuses en souhaitant un bon rétablissement à votre mari et un retour à la normale le plus rapide possible pour vous tous! C’est hélas dans ces situations-là que l’on voit qui sont ses vrais amis!
    Gros bisous,
    Mimi-Pinson.

    • C’est ce que nous espérons tous un retour à la normale le plus vite possible mais nous somme conscient que ce ne sera peut etre pas tout de suite. Je confirme que c’est dans l’adversité que l’on sait sur qui on peut compter

  37. On ne se connaît pas, mais je suis avec vous par la pensée..par le cœur..
    Votre récit m’a touché, je suis soignante. l’irruption violente de cet accident de la vie me touche immensément, cette réalité toute crue, toute nue résume tout du caractère éphémère et si précieux de la vie ! Je vous embrasse affectueusement !

  38. toutes mes pensées pour vous et vos enfants et surtout pour votre mari un bon rétablissement. Je ferais une prière pour toute votre famille afin que vous retrouvez votre vie d’avant,le plus rapidement possible . Recevez mes pensées les plus affectueuses.
    Anne-Marie

  39. Bonsoir Bénédicte, Bon rétablissement à votre mari! Courage à vous et faite ce que votre cœur vous dicte, je suis de tout cœur avec vous. Bise à vous et prenez soin de vous et des votre.

  40. Bonsoir,

    Je suis désolée pour vous, mais surtout, surtout, ne vous demandez pas ce que vous avez fait de travers ou négligé. Ce genre de chose tombe sans crier gare. Culpabiliser ne peut que vous priver de forces dont vous avez besoin pour tenir le coup pour vous, pour lui et pour vos enfants. Ne cherchez pas à vous  » punir », mais plutôt à prendre le maximum de moments qui peuvent vous faire du bien, ne serait-ce que regarder un oiseau sautiller dehors toute une « grande minute » en laissant tout le reste en plan, le temps de recharger un peu vos batteries.
    Chaleureuses pensées

    • On passe forcément par cette phase, j’en suis sortie, je lui ai sauvé la vie je pense, sans m’en glorifier. Je pratique la méditation, et la relaxation avec les enfants. Je le faisait déja avant mais je dois avouer que ça aide

  41. C’est bien de témoigner aussi pour les personnes qui ne connaissent pas les signes de l’AVC.
    C’est une lourde épreuve qui se rajoute aux autres. Je te souhaite du courage pour affronter cette période.

  42. Je souhaite beaucoup de courage à toute votre petite famille dans cette épreuve si difficile à vivre et un très bon rétablissement à votre mari.

  43. Bonjour Bénédicte
    Bon courage à votre mari à vous et vos enfants, il faut garder confiance il va se rétablir entouré de votre amour et de tous les siens ce sera surement long mais ça va aller.
    vous avez raison de garder votre blog même si vous n’avez pas trop le temps de vous en occuper, tout le travail que vous avez effectué pour que le lundi nous ouvrions nos mails sur toutes les explications des revues de coutures. A notre tour de vous soutenir BON COURAGE A TOUTE VOTRE FAMILLE

  44. Après le malheureux AVC viendra le bonheur du temps présent et surtout précieux à savourer en famille. Courage à tous pour passer ces moments difficiles.

  45. Oh je me doutais qu’il se passait quelque chose.
    Je vous envoie plein de bonnes ondes.Je vais me permettre de vous ajouter dans mes prières.
    Courage.
    Céline K

  46. généralement, je lis tes messages (que j’apprécie beaucoup), mais à de très rares exceptions ne commente pas. Aujourd’hui, je voudrais te dire qu’il faut que tu gardes courage, il est jeune il récupèrera. Ce sera peut-être long. Tout le stress que tu as connu, il faut que tu l’évacues et c’est bien que tu aies pu l’écrire. Il faut que tu sois forte pour ta famille, je sais ce n’est pas toujours évident et surtout pas facile à garder un cap, quand un pilier s’éffrondre.
    Plein de pensées positives.

  47. Bonjour bene’s…
    Je ne vous connais pas, mais sachez que vous avez été pour moi une bouffée d’air en période sombre.
    J’ai découvert votre site quand j’étais enceinte avec 3 enfants en pays étranger et mon mari confiné en studio à 3000km. Nous avons pu nous rejpindre que 5 mois plus tard, en abandonnant notre foyer et son boulot… je n’oublierais jamais la détresse et l’angoisse que j’ai ressentie(je ne savais pas si je le reverrais), ni les questions ou l’insouciance des enfants(qui aide ou énerve…ils sont tellement inconscients parfois).
    Votre blog m’a bien aidé, tant au niveau des magazines vintage que votre humour…

    Alors je ne sais pas ce qu’est un avc, je ne connais pas votre vie à part par la toile, mais je suis contente de voir que vous êtes soutenue dans cette épreuve et que les médecins sont optimistes.
    Je sais que la situation est différente, mais j’espère que vous retrouverez bientôt la ‘joie des regards’.

    • En fait pour faire simple un avc dans le cas de mon mari c’est une thrombose, un caillot dans le cerveau, il en a eu par la suite un autre dans le cou et un dans les poumons. Aujourd’hui il se remet.
      Merci beaucoup!

  48. Bonjour,

    Puisque le lundi est le jour où je passais un petit moment vintagerie qui me faisait plaisir, j’y viens à mon tour
    pour vous souhaiter de retrouver au plus tôt une vie de famille heureuse. Je vous transmets un peu d’énergie et de pensées positives pour attaquer la semaine.

  49. Bonjour,

    Nous sommes lundi, je vous envoie d’amicales pensées, à vous, Bénédicte, et à votre famille. J’espère qu’une amélioration est en cours, mais que vous n’êtes pas assez disponible pour nous l’annoncer.

  50. Bonjour Benedicte, je regarde de temps en temps votre site qui est une mine de conseils et d’avant première pour l’achat de revues de couture. Tout de suite, j’ai vu que l’article que vous publiez était différent.
    Je ne vous connais pas mais je suis de tout coeur avec vous et j’avais envie de vous témoigner mon soutien pour vous et votre famille. Meilleure santé pour votre mari et prenez soin de vous.

  51. Bonjour,
    Un lundi encore. En l’absence de nouvelles, j’espère que vous ( c’est-à-dire vous, Bénédicte, et votre famille ) remontez la pente. Chaleureuses pensées.

  52. Bonjour,
    Une petite pensée pour vous et votre famille. J’espère que votre mari se porte mieux et que votre moral tient le coup. Courage ! Mes prières vous accompagnent.

  53. Bonjour,

    En cette période bizarre, faite de retrouvailles anxieuses et de renoncements… mais emplie de l’ambiance de Noël tout de même, je vous souhaite de belles heures en famille et tout ce qu’il faut de beaux moments pour reprendre des forces.

  54. J’ai loupoé ce post je le découvre seulement maintenant. Retrospectivement, je comprends mieux certains billetds de blog. Courage, et que les fetes soient une occasion de reprendre souffle dans la douceur et la sérénité.

  55. j’espère que les nouvelles sont meilleures
    que la vie reprend son cours
    belle année 2021
    j’ai plaisir à lire vos articles super intéressants
    bises

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.