Robes Adorées à Coudre pour l’Eté « Burda Style n°247 » et Un SUPERBE modèle Rétro!

Bonjour à toutes et à tous!

J’ai reçu le denier « Burda Style n°247″. Bon,j’attends avec impatience le dernier Burda Grandes tailles. C’est pour bientôt!

Le thème de celui-ci est  » Robe Adorées ». Je ne cache pas que rien que ce titre me plait beaucoup! J’ai mis aujourd’hui ma première robe d’été!

Quel plaisir de pouvoir les ressortir!



Mon avis sur la couverture

 

J’ai remarqué la tendance de l’imprimé batik, souvent fait maison. Ils se marient parfaitement avec les tissus légers de l’été. En plus dans ce numéro nous avons un tutoriel pour nous lancer et apprendre à le faire nous même à la main, et surtout à la maison.

 

Nous ne sommes pas encore en été, c’est demain! C’est l’occasion de sortir les couleurs, les imprimés, et de créer de superbes tenues estivales. C’est ce que j’aime en été, la profusion de couleurs et de styles assumés, romantique, bohème, rock. Ce qui fera la différence? Le tissu et votre assurance, mais surtout l’arme ultime le sourire!

 

 

La collection pour enfant est orientée pour qu’ils puissent s’amuser à la plage. Ils sont pratiques et surtout pour garçons!

 






 

Un pas à pas vous montrera comment coudre un col montant, parfaitement. Pour des finitions impeccables, car mine de rien un col raté c’est la première chose que l’on voit et que l’on verra.
Robes Adorées à Coudre pour l’Eté « Burda Style n°247 » et Un SUPERBE modèle Rétro!
 

 

Le gros titre de la revue, « Robes Adorées ». Vous le savez, j’adore les robes, j’en porte dés que possible. Par facilité, car pas de prise de tête pour assortir le haut et le bas. Mais pas uniquement, j’assume ma féminité, mes courbes et je sais les mettre en valeurs. Pour conclure je me sens bien en robe!

 

 

Tout le monde trouvera son bonheur, il y en a pour tous les goûts et surtout tous les niveaux. En grandes tailles aussi nous aurons de jolis pièces faciles à coudre.

Et  oui 2020 signe aussi les 70 ans de la revue. Pour cette occasion, Burda a créé une ligne d’accessoires féminins au couleurs des couvertures du magazine des années 50/60.

 

 

 

 

Les modèles

Les hauts






Les robes











Les pantalons

Les jupes






Les vestes

La mode en grandes taille du 44 au 54







Le modèle rétro






Modèles enfants

Le tableau des tailles





Mes coups de coeur

C’est Mon modèle coup de cœur de la revue, même si je ne suis pas fan du choix du tissu. Le volume de la jupe est obtenu grâce à une multitude de panneaux qui jouent sur le sens des rayures du tissu. Le haut est ajusté à l’aide de pinces de taille et de poitrine. L’encolure en v est garnie d’un parement, avec les rayures inversées par rapport au buste. Elle est garnie d’un bouton. Les petites manches sont réalisées avec un gousset. Grand classique de l’époque! Le modèle original est sorti dans une revue de 1955. Elle va de la taille 34 au 44.

 

Voici une robe idéale pour la plage. Elle est assez simple. Le buste est asymétrique avec une épaule nue. L’autre est drapée à l’aide de deux liens sous coulisses qui permettent de jouer sur la largeur de la « bretelle ». La jupe ample possède elle aussi des liens pour ajuster l’effet plissé sur la hanche. Elle va de la taille 34 au 42.

 

Simple mais un incontournable de l’été avec ce pantalon fluide. Sa ceinture est élastiquée. Les bas de jambes sont fendus avec une bande à nouer, il va de la taille 36 au 44.

 




Ce t-shirt ira parfaitement avec le pantalon du dessus. Ses manches sont courtes avec un petit revers. Une découpe transversale partant d’un côté de l’encolure jusqu’à l’emmanchure de l’autre coté, elle est rehaussée de plis qui lui donne toute son originalité. Il va de la taille 36 au 44.

 

Encore une robe toute légère, mais en grande taille! Pour ne rien gâcher elle est simple à coudre, légèrement ample, une large encolure ronde et des petits volants sur les emmanchures. Une ceinture vient marquer la taille. Elle va de la taille 44 au 52.

 

Dernier coup de cœur encore une robe où je rentre dedans! Elle est très simple, ample avec des manches débordantes et un col bénitier. La taille est marquée par des liens sous coulisses réglables de chaque côté. Les pans de la jupes sont plus long sur les côtés. Elle va de la taille 44 au 52.

 

 

 

Le diaporama

Ce diaporama nécessite JavaScript.





Mes découvertes

Il ne va pas falloir que je craque,car je suis en adoration devant les sacs, mais aussi le carnet, tout comme les affiches et les cartes postales édités pour fêter les 70 ans de la revue. Elles représentent les robes adorées des années 50 et 60!

 

Les expositions reprennent, tout comme la vie reprend son cours. Ici nous avons  » Normandie Impressionniste 2020″ . Et François Depeaux, l’homme au 600 tableaux, au Musée des Beaux Art de Rouen.

 

 

 

Les petits plus

Un petit tuto bienvenu pour un accessoire pratique, une trousse qui s’enroule sur elle même. Elle accueillera tous les câbles de vos accessoires High-tech.

 

Comme indiqué sur la couverture, un pas à pas vous enseignera les secrets pour un col officier parfait.




 

Deux workshops décortiquent le montage et la réalisation de deux vêtements de la revue.

 

Le dernier tutoriel nous apprendra comment réaliser un batik à la maison.

 

 

 

Les petits moins

Je n’ai rien à dire pour cette revue, si ce n’est les fonds clairs pour des vêtements clairs.

 

 

 

Conclusion

Encore une fois , j’ai beaucoup aimé ce numéro qui respire le soleil. Gros coup de cœur pour la robe vintage bien entendu. J’adore découvrir chaque mois quel sera le modèle rétro.

Si vous désirez vous abonner pour recevoir directement dans votre boîte à lettre votre revue préférée comme moi c’est ici. Tout comme « Fait Main » Burda propose aussi ici des patrons au format PDF, c’est génial pour celles qui recherchent un ancien patron, ou qui ne veulent pas se prendre la tête à décalquer. En plus la nouvelle collection est sortie, avec de petites merveilles pour toute la famille ici.


2 commentaires

  1. je suis déçue par ces robes, pantalons, vestes… sans poches! on constate que les modèles des années 50 avaient des poches! pourquoi ont-elles disparu au fil des années?

  2. La robe des années 50 est top, je me lancerai bien pour la coudre mais j’ai peur du soufflet.
    Merci pour la revue de presse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.