Infographie « Les 7 Péchés Capitaux en Couture » à partager sans modération!

Bonjour à toutes et tous!
Plusieurs jours que les bonnes nouvelles se succèdent, c’est génial! Je vous en parlerai bientôt, quand j’aurai l’autorisation de le faire. Mais sachez qu’en plus d’être en pleine forme, je suis plus qu’heureuse!
Pas de revue de presse aujourd’hui! Mais une infographie couture!



Je sors de ma zone de confort, car cela fait des mois que le brouillon était prêt. On a tous fait face au moins une fois à l’un de ces « péchés ».

J’étais la première à ne pas bâtir les fermetures à glissières avant de les coudre par exemple.

Ne pas repasser, les coutures par exemple, je les ouvre avec mon ongle, et je passe le fer pour le repassage final (chut….)

Comme être trop sûr de moi et déchirer le tissu, plutôt que le couper et se rendre compte que j’ai tiré au passage plein de fil et que mes morceaux sont bons pour la poubelle.

La luxure, j’ai des tissus, Chanel et Christian Lacroix et jamais je ne couperai quoique ce soit dedans!

La gourmandise, je ne résiste jamais à des lots de mercerie sur les brocantes, je ne peux pas les laisser tout seuls!

Je peux en citer des tas d’autres.


Je terminerai cet article, en vous disant peu importe que vous achetiez trop de tissus, si cela vous rend heureuse.

La couture est un plaisir pour moi et elle le restera!

Si vous aimez cette infographie, je ne l’ai pas compressée pour que vous pussiez l’imprimer. Elle trône déjà dans mon atelier.

Et vous quel « péché » de cette infographie vous correspond le plus? Sans jugement bien entendu!

25 commentaires

  1. Bonjour. à votre question : Et vous quel « péché » de cette infographie vous correspond le plus?
    pour moi ça sera tous avec un peu moins de gourmandise ( ce qui n ai pas le cas pour les gâteaux😆). Contente que vous alliez mieux. Merci pour cette revue j ai adoré.🌺🌷🌹🌼

  2. Tous me correspondent mdr, je couds depuis plus de 50 ans, donc je me suis confrontée à tous ses « péchés « ………….. mais la couture restera toujours pour moi une passion, un plaisir, un exutoire et un anti stress…..
    Merci……pour tous vos posts……………..

  3. paresse, gourmandise, luxure! même si ce ne sont pas des tissus « luxueux », ils sont trop beaux pour que je coupe quoi que ce soit dedans… en fait, c’est de la déco, haha!

  4. Bonjour,
    Mon péché mignon ,c’est la gourmandise pour ne pas dire la boulimie! Les gâteaux ,peu importe, mais les tissus … Par contre ,je les travaille ,peu importe le prix mais pas tous ,faute de temps ,car j’en achète trop .Ceci dit ,vu la hausse des prix ,quelquefois ,je me donne bonne conscience :j’ai cousu pendant le confinement un taffetas de soie de mes réserves à 30€ les 3 mètres.Une gabardine de coton m’aurait coûté plus cher de nos jours

    • Le chocolat! Je suis accro , interdiction d’en acheter ! J’ai des tissus anciens aussi, que j’adore, j’ai des tissus qui ont 20 ans voir plus aussi… J’ai toujours ce qu’il faut en couture ou mercerie l’avantage d’avoir trop!

  5. mes pêchers : achats compulsif de tissus et mercerie – être pressée et foncer tête baissée dans le montage et devoir défaire – faire un peu au pif aussi – cela console de voir que je ne suis pas seule dans ce cas car ça prend beaucoup de place – dernier pêcher laisser dans la voiture mes achats pour que monsieur ne les voit pas quand je rentre –
    contente que le vent tourne pour toi avec la pêche que tu as et les bonnes nouvelles que nous attendons

  6. Du baume au cœur votre article, du coup je culpabilise beaucoup moins… je crois qu’au niveau des 7 péchés capitaux… j’en cumul plusieurs donc… chut… gardons le secret…
    Merci pour vos billets qui éclairent mes journées de travail… et me stimulent les journées de repos…
    Bien à vous de vous lire encore longtemps…

  7. Pas original, ce serait la gourmandise. Mais j’ai réglé le problème depuis plus d’un an, je m’interdit d’encore acheter du tissu. Mon stock est rempli à mon avis jusqu’à ma mort.
    Tissus achetés lors de mes crises mais aussi qui m’ont été donnés et qu’il faut que j’utilise.

  8. Bonjour! Moi aussi j’ai pleins de pêchés a mon actif… En plus des tissus et articles de mercerie,j’ai aussi plein de craquage sur les livres ou les revues de couture et de tricot… Et bien sur je les reli avec délectation en les étalant sur mon lit! On ne se refait pas…

  9. mes péchés ? avec modération ( je prends de l’âge), acheteuse compulsive (tissus, matériel, magazines, patrons) pendant des années aussi bien de la qualité que du bazar, maintenant depuis 2018 je suis dans une démarche ZD et je n’achète plus de tissus, je vis sur mon stock et avec de la récup. Merci pour ce billet, toujours aussi intéressant, je vais l’imprimer et le mettre dans mon espace couture; Belle journée

  10. Contente des bonnes nouvelles 😀
    Côté péchés … aucun … non, non, ce n’est pas de l’orgueil ni du mensonge, promis !!!!!!!!
    Je ne suis pas couturière !!!!!! Mdr !!!!!!!!
    Par contre, et sans doute possible, si je ramène cette liste à ma passion, c’est de loin la gourmandise :O
    Une pelote par-ci, une pelote par-là, oh ! et celle là !!!! Elle est trop belle, trop douce, trop authentique, trop… elle m’appelle, je ne peux pas résister, ce serait criminel de la laisser !!!!!! Allez hop, pour moi, avec ses copines, car je ne peux rien faire avec une seule pelote !!!!! Mon porte-monnaie pleure…
    Merci Béné pour cette infographie qui parle à toutes les passionnées et créatives 😉

  11. Bonjour à toutes les couturières,

    Pour moi, sans surprise, ce sera la « gourmandise » : j’ai du tissu pour trois vies au moins et je ne compte pas tous les petits bouts, vêtements qu’on ne met plus et chutes dont « on peut faire quelque chose »… Un peu de « luxure » aussi car mes tissus sont trop beaux à mes yeux ! J’ai toujours peur de rater ma réalisation et de ruiner ainsi mes si belles étoffes.
    Et enfin, ce n’est pas inscrit dans la liste mais je suis beaucoup trop perfectionniste : ce n’est jamais comme je veux et un tout petit détail peut me gâcher le plaisir de coudre et me décourager. Cela me conduit à hésiter avant de m’y mettre… Dommage !

    • Oui, les vêtements et les chutes, les on sait jamais. Toutes les couturières voient des défauts dans leurs réalisation, il faut pas se braquer avec ça , la couture rend heureuse est est une excellente thérapie.

  12. J’en cumule plusieurs aussi bien sûr ! Surtout la gourmandise. Et la colère … Sinon juste un petit truc qui m’écorche les yeux désolé : il faut écrire  » ORGUEIL  » pas  » Orgeuil » …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.