Stop à la Grossophobie! Oui on peut être Ronde et s’aimer!

Bonjour à toutes et à tous!

Aujourd’hui je viens pour parler grossophobie!

C’est un mot très clair; on a peur des gros…. Ce n’est pas le cas partout, et en France nous devrions prendre exemple sur certains pays!.

J’ai écris cet article pour partager mon vecu, mais surtout mon ressenti. On a toutes des histoires à raconter! Il faut parler pour briser ce cercle vicieux

Vous le savez, j’ai 42 ans et je suis ronde, certains préféreront utiliser le mot grosse, personnellement je n’aime pas cet adjectif. Pourquoi? Tout simplement car je l’ai trop souvent entendu suivi de noms d’animaux ou autres. Il a pour moi une connotation négative. D’autres diront que je me voile la face. Je préfère positiver et utiliser:

  • Ronde
  • Pulpeuse
  • Moelleuse
  • Curvy…

Il y a certainement d’autres mots tout aussi positif. Oui, j’ai décidé de me focaliser sur le positif, pour 2020. Les accrocs de la vie je passe outre, le regard des autres idem, tout comme leur opinion envers moi. Je sais qui je suis, ce que je veux et ma valeur.

.




La première fois que j’ai du faire face à la grossophobie c’etait en primaire, car j’étais plus grassouillette que les autres. Donc, toute petite j’ai entendu de multiples remarques négatives sur mon corps….

Un déménagement en Auvergne en cours de 6° bouleversa ma vie. J’ai été baptisée « Char d’Assaut » dés mon arrivée dans ce nouvel établissement…. Malheureusement ce surnom m’a suivie les 5 années de Collège…. ( j’ai redoublé une classe). Comme toutes les jeunes filles à l’adolescence je n’étais pas bien dans ma peau. J’etais ronde, avec de l’acné, des cheveux gras, et pas vraiment le sens du style vestimentaire. Ma tête était en désaccord avec mon image…. J’ai commencé à me sentir mieux en troisième… Le lycée couture fût une révélation pour moi. Même si les profs n’ont pas été toujours tendres avec moi. Je découvrais la couture, et je suis vite devenue accro, je cousais beaucoup pour moi ado! Réaliser ses propres vêtements quand on fait une grande taille (48/50 à l’époque), est une très bonne thérapie. On apprend de ses échecs, on visualise nos formes, là ou il faut enlever du tissu et ou en rajouter. J’étais bien, car pas de préjugés sur les autres dans le monde de la couture, du moins lorsque j’y étais…

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Jour 6 Oui je sais j’ai pas mal de retard là…. Je vous prie d’accepter mes excuses. Mon selfie du jour date de samedi, immersion et méditation en pleine conscience. Pas de maquillage à peine coiffee mais heureuse de l’instant présent. Le regard des autres ainsi que leur opinion je m’en fous. Mes cheveux blancs c’est un signe de sagesse et c’est aussi un signe chez moi que le passé derrière moi, mais malheureusement on subit toujours un petit peu les effets. Chez moi ce sont les cheveux blancs ! Je continue mes objectifs de début d’année – prendre soin de moi – profiter de chaque instant – sur le plan plus perso privilégier des moments originaux avec les enfants Ça fait quelques temps que je pense beaucoup au geste qu’à fait Rosa Parks. Une grande dame qui mine de rien a marqué l’histoire, une petite couturière qui a été jusqu’au bout de ses convictions. C’est un bel exemple à suivre! Et vous quelle grande femme vous inspire ? Je vais être honnête avec vous il y a quelqu’un qui m’a beaucoup inspirée, c’est ma maman de cœur qui nous a quitté malheureusement il y a quelques années. Il n’y a pas un jour où je ne pense pas à elle. Elle était douee de ses mains et tricotait à merveille. J’étais enfant mais je ne me rendais pas compte à quel point sa philosophie de vie était la bonne. Laissez les histoires de côté, ne pas écouter les médisants, aller jusqu’au bout de son idée. J’essaie de prendre exemple sur elle, maid je ne suis pas toujours rationnelle ! donc les filles on se fiche de ce que pensent les autres de nous. On s’aime ! Et vous quelle grande femme vous inspire et pourquoi ? #finilescomplexes #japprivoisemoncorps #bodypositive #acceptationdesoi #jemaimejesuisbelle #jemaime #jemaimetellequejesuis #jesuisbelle #Ilovemoncorps #Iloveme #benesaddict #defiinstagram #defiavecbenesaddict #nomakeup #belleaunaturel #rondeetbelle #nocomplexes #petitpasaprespetitpas #curvygirl #blueandgreyhair #kifsdujour #sourire #smile #confianceensoi #sourirecestbonpourlemoral

Une publication partagée par Béné’s Addict (@bene_s_addict) le

Après la vie a pris le dessus ma confiance en moi a pris trés cher, à cause d’un abruti violent qui m’a brisée…

Mon chéri a su recoller les morceaux d’une femme battue, en m’aimant, en me soutenant et en m’encourageant! 14 ans que nous sommes ensemble! Il l’a vu évoluer la Béné! Mon blog, mon groupe, mes amis m’ont permis de sortir de mon cocon et de m’accepter telle que je suis. C’est à dire avec mes kilos, mon passé et me pencher sur comment je vois mon avenir…..

Je m’aime, je suis heureuse dans la vie, et fais ce que j’aime, bloguer, partager sur la couture. C’est génial!

Il faut passer au delà des clichés véhiculés dans les revues, mincir avant l’été, etc! Et surtout la culpabilisation permanente des femmes. Oui on est ronde et alors? Certains voient en nous des personnes se goinfrant à longueur de journée avachies dans le canapé, devant la télévision ….. Je pense qu’il y a un réel manque d’éducation à la différence et à la tolérance. Que ce soit le racisme, l’homophobie, la xénophobie, la grossophobie et toutes les autres discriminations. Je suis fière de l’éducation donnée à mes enfants, ils sont ouverts d’esprit que ce soit ma 11 ans ou mon 9 ans. Ils auraient de quoi en apprendre à certains au niveau de la tolérance.

Certains médecins savent se montrer grossophobes, j’en ai connu dans plusieurs spécialités. J’ai un souvenir qui me revient, enceinte de ma 11 ans mon gynéco habituel n’était pas disponible, j’ai dû m’orienter vers une consœur. Qu’avais je fait! Froide, hautaine, vous être trop grosse, les gros ne doivent pas avoir de bébés, même dans les gestes elle me montrait SON dégout envers MON corps. Elle était brusque, et s’est étonnée de me voir faire de la tension…. Bref sortie du cabinet en pleurant… Je me suis dis jamais plus, je ne veux revivre ça…..Actuellement mon médecin traitant est juste formidable! Pas grossophobe, ni fibro-sceptique, reboostant, encourageant et diplomate que demander de plus.

Malgré tout j’ai l’impression que les choses bougent tout doucement. Dans tous les domaines, que ce soit au niveau médical ou de la mode. C’est un bon début mais il y a encore beaucoup de chemin à faire au niveau de l’acceptation de toutes les morphologies.

Je m’aime avec mes cheveux bleus et mes kilos en trop. J’ai eu le déclic le jour de mes 40 ans. Je suis passée de 20 ans de cheveux longs et rouge à un carré court avec des mèches roses, violettes, bleus etc! Ce fût Magique. Je me suis trouvée et libérée d’un carcan de complexes.

Il est dur d’avoir le déclic, c’est un long travail sur soi.

Voici quelques pistes pour vous aider qui parle de grossophobie:

      • Il ne faut pas hésiter à se faire aider, par des professionnels et les amis.
      • Le podcast de Clothilde de Change ma Vie
      • Celui que j’adore de Julie de Kinoko
      • Télérama paru il y a quelques jours parle de la grossophobie et subie la censure sur les réseaux sociaux pour sa couverture pour en savoir plus

 

Donc Stop à la Grossophobie! Oui on peut être Ronde et s’aimer. La preuve, c’est mon cas! Et vous quelles situations avez vous déja rencontré?



23 commentaires

  1. ce n’est pas mon problème mais j’ai adoré il y a quelques années la pub de DOVE où il y avait des femmes rondes sur la photo- j’ai trouvé que c’était un joli pied de nez à tous ces carcans qu’on veut faire porter aux femmes –

  2. Dimanche la nièce de ma fille , 15 ans, a fait une tentative de suicide, subissant du harcèlement au lycée depuis son entrée en 6ème. Elle est en surpoids et très mal dans sa peau. Cela s’est bien terminé mais elle peut recommencer. J ai été en surpoids de nombreuses fois dans ma vie (+ ou – 20 kg en moyenne). Outre le fait que l image que le miroir nous renvoie , le sujet à ne pas passer à côté reste la santé. On n’a pas la même énergie, souvent des problèmes digestifs, la marche est plus difficile, l’hypertension etc…. Au delà du physique c’est celà qu’il ne faut pas perdre de vue. Je ne juge personne , je ne discrimine personne mais lorsque des parents laissent l’accès libre au congélateur et qu’une gamine mange 12 magnums dans la journée et que les parents le racontent en riant, il y a un sérieux problème ! Et lorsque la gamine porte atteinte à sa vie, les parents pleurent. Au delà de l’apparence, il faut voir la santé. C’est primordial ! Je suis heureuse pour toi que tu aies trouvé l’amour. Ce n’est pas mon cas et je suis en souffrance, prête pour un 2ème divorce. Le refuge dans la nourriture a souvent débuté ainsi.. du remplissage pour l’affection qui nous manque, et le kg s’installent. Au delà de tout cela il y a souvent de la souffrance mais il peut y avoir aussi des causes médicales (dérèglement thyroïdien , etc… )
    Ton article tombe au moment où je pleure le geste d’une jolie adolescente, intelligente et d’une grande gentillesse
    et que je ne peux pas aider.

    • On est d’accord la santé et primordiale. Tu as raison quand tu parles de remplissage pour l’affection qui nous manque… Pour ta nièce, j’ai vécu la même chose dans mon entourage. Les reseaux sociaux sont un viviers de mechanceté….. Pour ta nièce elle a besoin d’un accompagnement et ses parents aussi c’est triste. Mais elle va avoir besoin de beaucoup d’amour . Concernant la santé je suis d’accord aussi, j’ai la « chance » que mis à part ma fibro, je n’ai pas de soucis de santé mes prises de sang sont toujours parfaites. Je suis aussi consciente que des kilos en moins ne feraient pas de mal aussi.
      Pour l’ado tu peux l’aider par ta presence et ton amour 🙂

  3. Mo’ dieu j aurais trop a raconter depuis toute petite….. Pres de 50ans de miqueries et mechancetes.. De grosse patate grosse vache a le monstre hulk….. Jusqu’à ce qui devait etre ma belle mere et qui a dit a son fils tu vas pas te marier a une handicapee on a deja une aveugle dans la famille. ca suffit.. Et j avais l ecouteur….. Et resultat elle a tout fait pour qu on se separe….. Mais cam afait tres mal a 20ans j etais grosse mais pas handicapee.. Dtainside suite medecins, employeurs, collegues……

  4. Moi la grossophobie je ne l’ai connue que dans le monde médical… en règle générale depuis je suis doctophobe, mais je garde l’esprit ouvert ;-). Entre le médecin inconnu au bataillon qui m’a fait ma ponction pour mes FIV et qui, alors que t’attends, nue, vulnérable et terrifiée les pattes écartées, rentre et sans un bonjour, te regarde avec un air dégouté et ouvre la bouche juste pour dire « vous n’avez jamais pensé à maigrir ? Dukan ça marche bien ! », le médecin pour mon écho de grossesse qui me sort « comment voulez-vous que je vois quelque chose avec tout ce gras »… j’ai pleuré, j’ai été vexée… maintenant je peux te jurer qu’ils prennent cher… pour ma deuxième FIV, ponction, même médecin, même attitude et même question, sauf que cette fois j’étais prête « à votre avis ? réfléchissez un peu, vous allez trouver tout seul. Pour tout vous dire, si je n’avais pas essayé de maigrir pour des complexes idiots avec des régimes dangereux comme dukan je serais moins grosse aujourd’hui »… il ne m’a jamais répondu, c’est lui qui était vexé cette fois-ci… hasard ou coïncidence, il m’a fait BEAUCOUP plus mal que la première fois, mais moralement rien à voir ! des bises !

    • Et l’echo des 14 semaines, ou on te dis c’est pas fiable vu la couche de gras…. Qu’ils te font flipper à mort et te triturent dans tous les sens comme un morceau de gras….. Maintenant le bouche à oreille marche bien. J’ai une Gynéco merveilleuse, elle aussi ronde, j’aurais aimé la rencontrer plus tôt! Il y a des cons partout malheureusement….

      • Le pire c’est qu’un gynéco que j’ai rencontré ensuite m’a dit que c’était faux… Il ne voyait pas bien un truc, du coup je lui dis « oui je sais… le gras »… il était outré ! il m’a dit qu’un gygy qui disait ça était surtout un crétin qui ne savait pas régler son appareil, parce qu’il y a moyen de virer le « flou » « bruit de fond » du à la couche de graisse… une autre m’avait dit « vous plaisantez ? » elle trouvait incroyable qu’on m’ai dit un truc pareil (je faisais à l’époque 1m50 et 73 kg, pantalon 42) car selon elle, soit j’avais du gras sur le ventre (Ovaire polykystiques, obésité androïde) mais que c’était quand même pas grand chose… de fait ça me fait dire que c’était vraiment de la grossophobie, le plaisir de faire du mal à un individu qu’on trouve dégoutant quoi .

  5. Bonjour , en vous lisant j’ai parfois l’impression de voir ma vie , à part que les kilos se sont installés insidieusement en moins de 5 ans , maladie , traitement , stress , manque d’argent qui oblige à se nourrir ‘restos du coeur ‘ on ne fait pas d’excès de table mais d’excès de stress m’a dit un médecin . A présent à le retraite je vais enfin pouvoir penser à moi et ma vie . Bonne journée et continuez comme ça

    • J’ai connu aussi de manger grâce au secours populaire, je n’en ai pas honte. Le stress nous remplis dans les moindre recoins, ou ici courbes. C’est dur de s’accepter mais ce n’est pas impossible. Il faut penser à soi et être égoïste!

  6. Je mesure 163cm pour 66 kg.. Je ne me considère pas en surpoids.. Malgré tout le regard de ma mère et ses critique m’ont toujours fait du mal…même maintenant.. Et j’ai 44 ans.. Donc ,je ne vous connais pas,mais je peux vous dire que je suis fière de vous! Voilà ! Bonne continuation!

  7. alors! bien intéressant … je ne vais pas vous parler de moi mais de mon fils…. Il a commencé a etre « bouboule » vers 5,6 ans..SANS COMMENTAIRES POUR LES REMARQUES désobligeantes dont il a fait l’objet!
    Pour ces 18 ans nous avons appris la maladie de son papa…cancer … Ce fut une longue bagarre contre ce foutu crabe qui a duré 7 ans… suite a toutes ses souffrances mon fils ne faisait que se « goinfrer »… son score était a 28 ans de 150 kg…
    devant ce gros souci il a décidé de se faire prendre en charge par une diététicienne qui l’a bien mis en confiance,lui a expliqué COMMENT manger ….ça peut vous paraitre étrange ce que je dis mais au début les assiettes étaient très conscéquantes….dans ma tete je me disais mais jamais il ne maigrira avec la quantité qu’il mange!!
    aujourd’hui il pese 98kg (il mesure 1,87) il est agé de 33 ans… Il continue toujours a voir sa diététicienne de temps en temps ..
    j’ai envi de vous dire :on peut manger de tout,le tout est d’équilibrer ses repas;

    • On est d’accord, pour le fait de manger équilibré, mon petit gars est enrobé aussi. Il ne le vit pas mal, en sachant qu’il se dépense beaucoup. Votre fils a comme ont dit souvent mangé ses émotions.
      Merci à vous et toutes mes excuses pour le retard pris à vous répondre

  8. Bonjour tout le monde,
    Je n’ai jamais été en surpoids (sauf après mes grossesses) bien au contraire, mais c’est génétique , nous sommes tous minces ds ma famille. Mais ne croyez pas que la vie est plus facile. J en ai bavée aussi, planche à repasser, grande girafe (1,77m)squeletor,et j’en passe. Je pense que lorsque l’on n’est pas ds le moule on en prend plein la tête, surtout avec une mode créée par des hommes… Maintenant avec 6 enfants et 19 ans de vie avec mon mari, je m’en fiche. Bisous à toutes. Ps je regarde toujours vos commentaires sur les mags burda, bene.

    • Je suis d’accord avec vous, il y a une norme, et quand on est mince ou trop mince, s’habiller n’est pas facile non plus. Félicitations pour vos 6 enfants, je me suis arrêtée à 4 .
      Merci à vous et toutes mes excuses pour le retard pris à vous répondre

  9. Je ne suis pas concernée mais votre article m’a émue, vous avez raison de vous aimer, et f* les gens à qui ça ne convient pas !!! A quand la conneriephobie ???!!!!
    Oui, je suis à la fois émue par votre message (et les commentaires que je viens de lire) et en colère contre tous ces gens qui se croient supérieurs parce que dans une sorte de norme sortie de nulle part !
    Courage à vous toutes et tous, et gardez la tête haute !!

  10. Merci pour cette article. A
    20 ans je pesais 75 kg pour 1m75. En allant voir le médecin pour la pilule, il m’a dit que j’allais vers une obésité morbide. Il ne faudrait pas qu’il me voit maintenant. Je n’ai pas grandi mais je fais plus de 100 kgs. A l’époque je lui avais répondu que le plus morbide des deux n’était pas celui que l’on pensait. Je suis quelqu’un qui rit toujours, je m’implique dans une association que j’ai créé pour l’aide au handicap des enfants étant moi-même maman d’une enfant polyhandicapee. Je marche 10 km par jours pour garder la forme, parfois en poussant le fauteuil de ma fille, ça muscle. On me demande souvent de où je tiens mon énergie et je réponds toujours que je n’ai rien à faire de ce que pensent les autres. Les personnes nocives je les élimine de mon carnet d’adresses et c’est très bien comme ça

    • je suis entièrement d’accord avec vous certains médecins manque de tact, pour ça je n’ai pas à me plaindre du mien bien au contraire. Je fais comme vous les parasites je les ai pas c’est plus sage et ça permet d’avancer l’avis des autres m’importe peu .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.