« Ma Boutique Perso n°1 » GÉNIALISSIME Nouvelle Revue Couture avec 25 patrons de Mode à Coudre!

Bonjour à tous!

Hier mon chéri m’a ramené une nouvelle revue que je ne connaissait pas. »Ma Boutique Perso » c’est le numéro 1. Il s’agit de la traduction d’une revue Italienne « La Mia Boutique » qui existe déjà en Italie depuis un bout de temps.




Mon avis sur la couverture

« Ma Boutique Perso », c’est un nom sympa! Heureusement que « mode à coudre » est indiqué, sinon mon mari serait passé à côté. Il s’agit du premier numéro, qui est à prix réduit, 5€90 au lieu de 6€50. C’est un prix qui reste attractif pour 25 patrons de couture.

 

Des créateurs Italiens ont dessiné et créé des vêtements et leurs patrons en exclusivité pour ce magazine.

 

Parmi les créateurs sélectionné, nous découvrirons la marque « Sixteenone » qui possède un style affirmé, moderne, élégant et glamour.

 

Pour celles qui découvrent la revue, tout comme moi, les patrons sont présents (à décalquer pas de PDF) ainsi qu’une explication pour la gradation des différentes tailles.



 

Un style urbain , c’est quoi? Je pense que c’est une erreur de traduction, car on est sur du glamour et non une mode inspirée de la vie de la rue. Comme l’indique ce bloc titre, nous découvrirons des robes aux détails raffinés et bien d’autres pièces plus jolies les unes que les autres.

 

Dans ce numéro , une ligne en grandes tailles est mise en valeur. Le hic c’est qu’elle s’arrête au 48… J’ai plutôt été déçue de ce panel de tailles…. Il y a malgré tout de quoi refaire toute sa garde robe.

 

 

Les modèles





































 

 

Le tableau des tailles

 

 

Mes coups de cœur

J’adore cette veste, son point de mire et ce somptueux col cygne. Les doubles découpes princesses, permettent d’ajuster la veste. Elle se ferme à l’aide d’une serie d’agrafes. Les manches longues sont évasées uniquement dans le bas. Elle est en tailles 38/40/42/44.

 

Que dire de ce bustier si ce n’est qu’il est magnifique. Il est mis en forme grâce à 5 baleines semi-rigides. Les découpes du dos et devant galbent la silhouette. Pour le fermer, deux options, la fermeture à glissière séparable du côté ou le laçage dans le dos. Il est en tailles 38/40/42/44/.

 

Cette robe est très originale. Vous ne trouvez pas? Elle est réalisée à l’aide d’un satin lourd imprimé et d’un voile uni. L’association de ces deux matières donne un résultat surprenant pour cette robe. Les manches raglans et le haut du corsage sont en voile. Le col vient illuminer le haut du buste, il se ferme à l’aide de deux agrafes dans le dos fendu. Le corps de la robe est de forme bustier avec un gros revers sur la poitrine. Elle est en taille 38/40/42/44.



 

La version en blouse est toujours aussi jolie. Les manches sont évasées, courtes et terminées par un parement en satin. Elle est en taille 36/38/40/42.

 

Cette robe asymétrique est elle aussi très originale! Elle possède une bretelle d’où des plis naissent pour un effet drapé sur le devant. Le dos lui est cintré à l’aide de pinces. Une fermeture à glissière invisible permet de l’enfiler aisément. Elle est en taille 34/36/40/42.

 

Voici une cape dans mes coups de cœur, c’est assez rare. Celle ci est plutôt sympathique. Elle est fermée à l’aide d’une grosse pression sur le col officier. Le devant est orné de fentes pour passer les bras et de deux poches passepoilées. Elle est en tailles 42/44/46/48. C’est la collection grandes tailles.

 

Encore une robe fourreau pour ce modèle réalisé en dentelle. Elle est d’une élégance folle! Le haut est de forme chemisier assez ajusté.  La jupe est droite et doublée jusqu’au mi-cuisse. Un large volant sur les manches trois-quart casse le côté strict de la tenue. Elle est en taille 34/36/38/40.



 

Mon dernier coups de cœur (car je me suis limitée), est pour cette robe droite prés du corps. Son originalité réside dans le jeu de découpes contrastantes dos et devant. C’est un travail exceptionnel. Elle est en taille 38/40/42/44.

 

 

Le diaporama

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Les petits plus

Deux recettes de cuisine! Oui Oui! Je me rappelle des Burdas des années 90 ou il y en avait quelques unes dans mes souvenirs.

Une fiche explicative nous enseigne comment prendre nos mesures efficacement.



Plusieurs pages sont dédiées aux cours de couture. Vous apprendrez ou réviserez comment réaliser des points techniques pour coudre un vêtement.

 

Les petits moins

Grandes tailles pour moi veut dire au moins jusqu’au 52, voire même 54. Il n’en est rien malheureusement dans ce numéro la ligne plus size s’arrête au 48.

Les explicationq de montage de chaque vêtements sont écrites et sans schémas.

 

Conclusion

Malgré les « petites » grandes tailles, j’ai adoré ce numéro! Je suis ravie de la découverte de sa revue elle respire l’élégance et le glamour. J’espère juste que nous verrons dans les prochains numéros de véritables grandes tailles.

Voici le bulletin si vous désirez vous abonner, j’ai fait ma demande au père Noël!

 

J’ai hâte de voir le prochain numéro qui sortira le 2 janvier.

Si vous désirez vous abonner à une revue de loisirs créatifs c’est ici. Chez « Viapresse » vous pouvez choisir la formule « durée libre ». Vous payez chaque mois votre abonnement moins cher que si vous l’achetiez en kiosque de plus vous pouvez y mettre fin quand vous voulez. Dernier point non négligeable vous recevrez votre revue directement dans votre boîte à lettres gratuitement. Par conséquent finie la corvée d’écumer les marchands de journaux pour trouver votre magazine favori. En passant par ces liens vous pourrez aussi profiter des dernières promos.

pub

C’est de plus compatible avec le cash back d’ IGRAAL ,( je peux vous parrainer ainsi vous gagnerez 3 euros). Ce site vous rétrocède un pourcentage de vos achat sur le net en passant par Igraal.

12 commentaires

  1. Merci à ton Loulou d’amour ; dommage peu de tailles en 34_36 ; certaines de nous aimerions être plus rondes => et impossible malgré nos gourmandises quotidiennes … 🙂 Bizzzzzzzzzzzzzzzz

  2. Comme je vis en Italie je peux en dire un peu plus sur ce magazine. La Mia Boutique est le SEUL magazine de couture. Ici la couture vêtement n’a pas trop la côte, il n’y a pas eu de « boum couture » comme en France. Par contre la couture créative (déco, poupées etc) est très développée.
    Attention il faut bien les tableaux des tailles elles sont assez spécifiques avec un tour de poitrine assez important par rapport à des tailles plus standard style Burda. Apparemment dans le tableau du magazine les tailles ont été adaptées au standard français car sinon en Italie il faut ajouter 4 aux tailles françaises par exemple 38 français = 42 italien).
    Sinon pour le style les modèles sont originaux avec des coupes élaborées, c’est souvent très habillé, car si on coud (ou fait coudre par une couturière) ici c’est pour surtout pour des événements et/ou cérémonies. Il y a le goût d’être très habillé pour ces occasions. Qui dit habillé dit couture assez élaborée donc destinée à qui sait déjà maîtriser de nombreuses techniques, donc pas vraiment pour les débutantes. Les couturières françaises confirmées vont apprécier ce magazine car l’offre dans ce domaine est assez limitée.Je suis curieuse de savoir comment les explications sont traduites, j’espère que c’est bien traduit !

  3. Je ne Peux acceder a l’abonnenment de la revue avec le lien ou en recherchant . Je viens tout juste de m’abonner a cette revue en Italian …Peut etre qu’il le changerait pour la version francaise.?!
    J’adore ton site, meme is je suis au Canada.
    Bravo xxx

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.